Synesthésie, Pop culture et vent de génie avec Harmony Korine au Centre Pompidou

6 octobre 2017 Par
Yaël Hirsch
| 0 commentaires

Ce vendredi 6 octobre 2017, l’enfant terrible qui avait signé le scénario de Larry Clark Kids alors qu’il avait 18 ans était présent pour la rétrospective et l’exposition que lui dédie le Centre Pompidou. Alors qu’on n’avait pas assez entendu parler du réalisateur depuis l’épique Spring Breakers (2012, lire notre article), l’on découvre d’autres aspects de son travail avec ses toiles et ses installations.

Un événement qui se répercute aussi dans sa galerie historique à Paris : chez Agnès B, rue du Jour, tandis qu’avec un collier de barbe et un faux air assagi l’artiste multi-facettes se trouve désormais représenté par Gagosian.