Piet Mondrian et le tortueux chemin vers le néoplasticisme

3 juin 2017 Par
Alice Aigrain
| 1 commentaire

Un lapin mort peint avec une vraisemblance déconcertante. Pas sûr que vous y identifiez la patte d’un des peintres modernes les plus célèbres de sa génération. Vous en doutez peut-être, encore interloqué par cette peinture dont l’intérêt pour la mimesis vous semble aux antipodes du néoplasticisme et de son abstraction dogmatique, mais vous êtes bien dans la première salle de l’exposition : The discovery of Mondrian.