NOVELTY Ltd. à La Verrière, entre rêve et réalité

20 janvier 2017 Par
Léa Sanchez
| 0 commentaires

NOVELTY Ltd. est la troisième exposition du cycle “Poésie balistique” initié l’an passé par le commissaire Guillaume Désanges, consacré à l’examen « des écarts entre les intentions et les intuitions dans certaines formes d’abstractions radicales ». Résultat d’une collaboration de Douglas Eynon (né en 1989 au Royaume-Uni) et d’Erwan Mahéo (né en 1968 en France) teintée d’onirisme, elle s’installe jusqu’au 25 mars dans les locaux de La Verrière, l’espace bruxellois de la Fondation d’entreprise Hermès. Un terrain de jeu entre rêve et réalité.

Boulevard de Waterloo, Bruxelles. Parmi les visiteurs qui passent le seuil d’Hermès, tous ne viennent pas pour les vêtements vendus par la marque. La boutique accueille aussi une galerie d’art contemporain, La Verrière. Elle fait partie des cinq espaces d’exposition gérés par la Fondation d’entreprise Hermès à travers le monde, à côté de l’Atelier Hermès de Séoul ou encore du Forum à Tokyo. Il faut traverser le magasin jusqu’à l’arrière-boutique pour découvrir ce lieu aux murs clairs, surplombé par une verrière lumineuse dont il tire son nom. Un espace qui, à lui seul, se teinte d’une autre dimension que celle du réel.

5_vue_novelty_verriere

Une impression que renforcent les œuvres des artistes invités par La Verrière. A l’entrée du lieu, une immense toile scinde l’espace en deux. Une ligne orange arpente la grande surface blanche et relie les titres du cycle et de l’exposition en passant par les noms des œuvres… “C’est presque un mode d’emploi de l’exposition”, explique Guillaume Désanges, le commissaire d’exposition. Le duo artistique accueilli dans les lieux, formé par Douglas Eynon et Erwan Mahéo sur invitation de La Verrière, la présente aussi non comme un mur mais comme une « membrane » entre leurs univers, « qu’un courant d’air suffit à déstabiliser ».

2_portrait_eynon_maheo

Ce n’est pas la première fois que leurs œuvres sont réunies : tous deux amis, ils exposaient déjà en parallèle, fin 2015, dans le lieu alternatif Brussels Artistic Distric. A cette occasion, Guillaume Désanges a fait la rencontre de ces deux artistes de génération et d’origine différente : Douglas Eynon est né en 1989 au Royaume-Uni tandis que Erwan Mahéo, né en 1968, vient de Saint-Brieuc. Tous deux partagent un même réseau au sein de la scène artistique de Bruxelles, dont leur exposition aurait pu porter le nom, son ambivalence rentrant en résonance avec celle de NOVELTY Ltd. « C’est une ville qui se veut moderne », indique Guillaume Désanges, soulignant son côté particulier, fantastique : « parfois, derrière ses airs très rationnels, on frise un peu l’absurde ».

Quand le fonctionnel se teinte d’absurdité

Un aspect que l’on retrouve notamment dans les œuvres d’Erwan Mahéo. L’artiste originaire de Bretagne est un ancien étudiant de l’Ecole régionale des beaux-arts de Rennes, ainsi que de l’Université de Haute Bretagne. Sculpture, vidéos, photographies, couture sur tissus… Ses oeuvres mêlent les formes et les références à des domaines comme l’architecture ou le le design. Fondateur d’une résidence d’artistes sur l’île de Belle-Ile-en-Mer et ancien enseignant de sculpture à l’ENSAV La Cambre de Bruxelles, il a déjà été exposé à la Biennale de Cetinje, au Monténégro, mais également au Mexique, aux Pays-Bas…

4_vue_novelty_verriere

Tous les objets, installations ou représentations qu’il présente à la Verrière « ont quelque chose de fonctionnel ». La table sombre et design diffusant une vidéo hypnotisante, placée devant sa version du plan de La Verrière ? Une projection du mental dans l’espace réel qui pourrait représenter un outil de contrôle – mais « complètement inefficace ». Il mêle l’art à d’autres éléments du monde du bureau, de l’économie et du travail, du design et de l’architecture, joue de l’abstraction et de l’absurde. Sur la toile, on retrouve par exemple un des « mind screen » d’Erwan Mahéo : écran bleu opaque, c’est un point où « déposer les yeux », où penser à autre chose dans un univers touché par la virtualisation.

La poésie du prosaïque

C’est un petit « couloir » blanc qui amène le visiteur jusqu’à l’univers de Douglas Eynon, de l’autre côté de la toile, qui se pose comme une membrane métaphorique entre réel et fiction. Réalisé sur place, l’espace onirique créé par Douglas Eynon se veut « assez contemplatif ». L’artiste, formé à la sculpture au Wimbledon College of Arts de Londres puis à l’ENSAV La Cambre de Bruxelles, explique avoir voulu « construire une sorte de maison où tout est soudé ». Sol argenté aux reflets oniriques, banc invitant à la méditation, représentation du feu et de l’eau, seaux ayant servi à couler des oeuvres de bronze, faux fils électriques, peintures qui sèchent sur le chauffage : ici, tous les éléments sont connectés et la Verrière se teinte de poésie.

Vue de l’exposition de Douglas Eynon & Erwan Mahéo, “NOVELTY Ltd.” à La Verrière - Fondation d’entreprise Hermès, 2017. © Isabelle Arthuis. Fondation d’entreprise Hermès

Les univers de Douglas Eynon et d’Erwan Mahéo peuvent paraître, de prime abord, très différents. Mais leur connexion est matérialisée par une petite fenêtre découpée dans la bâche qui les sépare. Comme un symbole de la frontière poreuse entre réel et irréel, fonctionnel et fantastique. Si Guillaume Désanges a invité ces deux artistes pour son Cycle « Poésie Balistique », c’est justement « parce que Douglas Eynon est poétique dans sa facture et qu’Erwan Mahéo est balistique dans son programme. Mais aussi parce qu’Erwan Mahéo est poétique dans sa déréalisation du monde et que Douglas Eynon est balistique dans sa manière de toucher sans discours ». Entre poésie et brutalité du monde réel, NOVELTY Ltd se pose comme un écho au monde contemporain, entre virtualité et réel, travail et imaginaire.

Informations pratiques :
Du 18 janvier au 25 mars 2017.
La Verrière, Bruxelles (Belgique), 50, Boulevard de Waterloo
Du mardi au samedi, de 12h à 18h, entrée libre
Plus d’informations : cliquez ici

Visuels :

Image 1 : Vue de l’exposition de Douglas Eynon & Erwan Mahéo, “NOVELTY Ltd.” à La Verrière – Fondation d’entreprise Hermès, 2017. © Isabelle Arthuis. Fondation d’entreprise Hermès.
Informations sur l’oeuvre :
Premier plan (au mur) : Erwan Mahéo, Mer Verticale, 2017
Deuxième plan (au centre) : Erwan Mahéo, Table Tangle, 2017.
Arrière-­?plan (rideau) : Erwan Mahéo, From POESIE BALISTIQUE to NOLVETY Ltd., 2017
Arrière-­?plan (mur) : Erwan Mahéo, Storage and Display (Shelf n°2), 2017

Image 2 : Portrait de Douglas Eynon & Erwan Mahéo au sein de l’exposition « NOVELTY Ltd. » à La Verrière – Fondation d’entreprise Hermès, 2017 © Isabelle Arthuis. Fondation d’entreprise Hermès.

Image 3 : Vue de l’exposition de Douglas Eynon & Erwan Mahéo, “NOVELTY Ltd.” à La Verrière – Fondation d’entreprise Hermès, 2017. © Isabelle Arthuis. Fondation d’entreprise Hermès
Informations sur l’oeuvre :
Premier plan (au centre) : Erwan Mahéo, Table Tangle, 2017.
Arrière-­plan (rideau) : Erwan Mahéo, From POESIE BALISTIQUE to NOLVETY Ltd., 2017

Image 4 : Vue de l’exposition de Douglas Eynon & Erwan Mahéo, “NOVELTY Ltd.” à La Verrière – Fondation d’entreprise Hermès, 2017. © Isabelle Arthuis. Fondation d’entreprise Hermès
Informations sur l’oeuvre :
Douglas Eynon, Current Place, 2017