Les vernissages de la semaine du 19 septembre 2016

22 septembre 2016 Par Camille Bardin | 0 commentaires

Comme chaque jeudi, un nouveau cycle de vernissages commence sur Paris. Cette semaine Toute la Culture s’est donc aussi bien intéressé à la danse qu’à la terre glaise. 

Lucinda Childs / Sol LeWitt vendredi 23 septembre de 19h à 21h à la galerie Thaddaeus Ropac et de 18h à 21h au Centre National de la Danse. Exposition jusqu’au 7 janvier.

En découvrant l’exposition Lucinda Childs/Sol LeWitt, proposée par la Galerie Thaddaeus Ropac de Pantin et le Centre National de la Danse, vous plongerez dans l’élaboration du langage chorégraphique des deux artistes. Devenus amis au début des années 1970, Lucinda Childs et Sol Lewitt développe ensemble une réflexion sur le dessin et l’expression du mouvement. Cela les mènera d’ailleurs à leur célèbre collaboration dans la pièce Dance en 1979. A travers de multiples archives inédites de la chorégraphe vous comprendrez ainsi comment à partir d’un diagramme elle a su développer une partition chorégraphique qui se confonde avec la partition de la pièce. Et comment le croquis du parcours des danseurs et devenu un véritable élément de travail.

Francesco Gennari vendredi 23 septembre 2016 à 14h à la galerie Antoine Levi et jusqu’au 11 novembre 2016.

L’artiste Italien Francesco Gennari expose en France à partir du Vendredi 23 septembre à la galerie Antoine Levi. Vous pourrez donc découvrir son univers souvent défini comme onirique, métaphysique et organique avec une place importante attribuée aux notions d’infini, de sacré et du cycle du temps. Pour son exposition personnelle présentée jusqu’au 11 novembre prochain, l’artiste propose une étude sur la contradiction entre l’infiniment petit et l’infiniment grand.

Sabine Moritz mardi 27 septembre 2016 à 11h à la galerie Marian Goodman et jusqu’au 3 décembre 2016.

Déjà exposée dans la galerie Marian Goodman en 2013, Sabine Moritz revient trois ans plus tard pour présenter une nouvelle exposition personnelle. Connue pour ses peintures de guerre dénuées de toute violence, le travail de cette artiste a été initié en 2001, alors qu’elle se trouvait dans le vol à direction de New York le 11 septembre et que celui-ci a du être détourné. Depuis elle s’adonne à l’étude des mutations des conflits dans le Monde pour développer sa pratique artistique.

Georges Jeanclos, Journal intime le 22 septembre à 18h à la galerie Nathalie Seroussi et jusqu’au 18 novembre.

Les personnages hiératiques et secrets de Georges Jeanclos sont exposés jusqu’au 18 novembre à la galerie Nathalie Seroussi. Adepte de l’argile, Georges Jeanclos est décédé il y a maintenant 19 ans à l’âge de 63 ans. Il modelait avec passion la terre glaise et est particulièrement connu pour sa série Les Dormeurs. Le vernissage de Georges Jeanclos, Journal Intime, aura lieu le 22 septembre entre 18h et 21h.

Visuel: © Lucinda Childs - Melody Excerpt, Diagramme


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: