Les vernissages de la rentrée

5 janvier 2017 Par
Quitterie Puel
| 0 commentaires

Ce n’est pas parce que c’est la rentrée qu’il ne faut plus sortir. Surtout qu’en ce début polaire de janvier, les vernissages à venir ont de quoi réchauffer les esprits et motiver les plus frileux à s’aventurer dehors. La rédaction a sélectionné pour vous les meilleurs vernissages à Paris, plusieurs événements auront lieu aux même dates, il faudra malheureusement départager ! 

Jeudi 5 janvier à la Pyjama Galerie. 

Le vernissage de la  deuxième partie de l’exposition  Arnone  » Senza far rumore » de l’italien Salvatore Arnone, qui avait déjà beaucoup enthousiasmé la rédaction, aura lieu à la Pyjama Galerie ce jeudi entre 18h et 22h.  Découvrez ou redécouvrez l’univers singulier de Salvatore Arnone dans un accrochage singulier qui donne lieu à une nouvelle liste de lecture des séries photographique éclectiques  et hautement autobiographiques.

Pijama Galerie, 82 rue de Turenne 75003 PARIS. Vernissage entre 18h et 22h. 

Jeudi 5 janvier à la Galerie Depardieu 

pourriereaction    Formé Bernard Pourrière explore la matière sonore en lien avec les gestes et les mouvements du corps dans l’espace. Il s’interroge aussi sur l’évolution et la transformation du vécu humain en partie modelé par les nouvelles technologie. Venez assister au vernissage de « 6’50 action » le jeudi 5 janvier entre 16h et 21h à la galerie Depardieu.

Galerie Depardieu, 6 rue du docteur Jacques Guidoni, 06000 Nice. Vernissage entre 16h et 21h, entrée libre. 

Vendredi 6 janvier à la Galerie Perrotin 

La galerie présente pour la première fois le film «Elysée » de Laurent Grasso pour lequel l’artiste a eu l’autorisation exceptionnelle de filmer dans le salon de Doré. Laurent Grasso s’interroge sur les multiples facettes du pouvoir opaque et éblouissant et mène une refexion unique sur l’esthétique et la représentation de ce dernier .

Galerie Perrotin : 76 rue de Turenne 75003 Paris, la press review aura lieu le 6 janvier de 11h à 13h. 

Samedi 7 janvier à la Galerie Eva Mayer 

Pour la première fois à la galerie Eva Meyer plusieurs artistes de générations et d’origines confondues sont invités à faire cohabiter leurs productions plastiques. Une invitation pour le visiteur à découvrir des univers artistiques se déclinant au sein de l’exposition par l’approche de notions liées à la matérialité et aux matériaux intrinsèques à l’oeuvre.

visuel_raw_material

Galerie Eva Mayer, 5 rue des Haudriette, 75003 Paris. Vernissage samedi en présence des artistes. 

Samedi 7 janvier à la Galerie Alberta Pane : 

Exposition des travaux de l’artiste italienne Romina de Novelles et de l’artiste portugais João Vilhena autour du thème de la disparition.

L’artiste italienne propose pour cette nouvelle exposition une vidéo retraçant une des dernières performances « Ger » réalisée à la suite d’une rencontre avec des chanteurs lyriques venus de Mongolie et résidant à Rome, c’est autant la confrontation entre les attentes d’une population et la réalité vécue que la disparition des coutumes et des traditions culturelles qui intéressent l’artiste
La disparition est un thème que João Vilhena a déjà abordé, dans ses dernières oeuvres l’artiste se focalise sur la réalisation de dessins à partir d’archives photographiques d’espèces aujourd’hui éteintes.

7b98d5a1-544a-48af-ae37-4944fa7514a6

Galerie Alberta Pane 47 Rue de Montmorency, 75003 Paris

Samedi 7 janvier à la Galerie Polaris

Ce samedi a lieu le vernissage de l’exposition «  Does the world exist when I’m not there » en présence de l’artiste anglais Simon Faithfull. La galerie expose la production personnelle du performer, cinéaste et vidéaste anglais qui vient présenter pour la prémière fois sa trilogie « going nowhere »

faithfull

Galerie Polaris :15 Rue des Arquebusiers, 75003 Paris, vernissage en présence de l’artiste samedi 7 janvier de 15h à 20h30. 

Mardi 10 janvier au Palais de Tokyo:

L’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs fête ses 250 ans de création, pour célébrer cet anniversaire l’école présente du 11 au 15 janvier 2017 au Palais de Tokyo l’exposition Appareiller . Après le design précedemment exposé au Bastille Design Center, L’EnSad fait lumière sur ses cinq autres spécialisations dédiées à la création artistique. Un parcours non thématique qui présente donc les 23 artistes diplômés des spécialisations artespace, image imprimée, photo vidéo, cinéma d’animation et scénogrpahie. Les artistes présentés sont issus de la formation 2012 2015.

Palais de Tokyo 13 Avenue du Président Wilson, 75116 Paris, vernissage le 10 janvier à partir de 18h . 

Mardi 10 janvier à la Galerie Audi Talents 

A l’occasion de son 10ème anniversaire, le programme d’accompagnement culturel Audi Talents Award ouvre la Galerie Audi Talents dans le quatrième arrondissement pour l’exposition «  En attendant Mars » de Bertrand Dezoteux .

Galerie Audi Talents 23 Rue du Roi de Sicile, 75004 Paris, visite et rencontre privilégiée à 17h30 avec Bertrand Dezoteux, Gael Charbeau commissaires de l’exposition et Gérard Azoulayn responsable de l’observatoire de l’Espace du CNES.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *