Les grilles du Jardin du Luxembourg ornées de 80 dessins de presse

23 novembre 2012 Par Bastien Stisi | 0 commentaires

En marge de la sortie aux éditions Les Arènes du bel ouvrage Le XXe siècle en 2000 dessins de presse, écrit et confectionné par les soins de Jacques Lamalle et de Patrice Lestrohan, le Sénat et le Jardin du Luxembourg, 80 de ces dessins sur les grilles du jardin du Luxembourg (le long de la rue Médicis), ornementation ludique et revendicatrice destinée à mettre en avant l’évolution de l’imagerie de presse sur le territoire hexagonal et de valoriser la liberté d’expression à la française.

Du 23 novembre 2012 au 1er mars 2013, le Sénat et les jardins du Luxembourg proposent aux badauds parisiens une rétrospective condensée en 80 dessins de presse, hommage délicat à ces artistes caricaturistes essentiels que sont Grandjouan, Laforge, Iribe, Cabrol, Sempé,  Cabu ou encore Plantu.

« Depuis douze ans, rappelle le président du Sénat Jean-Pierre Bel, le Sénat a proposé aux promeneurs vingt-cinq expositions de photographies, perçues comme autant d’invitations à la découverte et au voyage. Avec le dessin de presse, la Haute assemblée accueille cette fois un autre mode d’expression artistique dont le succès ne s’est jamais démenti « . Ainsi, que ce soit la séparation de l’Église et de l’État, la guerre de 14-18, le Front Populaire, l’avènement d’Hitler à la tête du IIIe Reich, mai 68 ou les années chiraquiennes, un siècle d’actualité politique française est balayé par l’exposition et retracé avec l’humour décapant des plus éminents dessinateurs parodiques français. Ludique, satirique et fondamentale.

Visuel (c) : affiche de l’exposition

Les grilles du Jardin du Luxembourg ornées de 80 dessins de presse

Informations Pratiques


Les grilles du Jardin du Luxembourg ornées de 80 dessins de presse

A partir du 23 novembre 2012 jusqu'au 1er mars 2013

Lieu: Jardin du Luxembourg - Rue de Médicis, 75006 Paris - RER Luxembourg

Liens: Le site du Sénat



LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: