Les 5 expos sur la réalité des réfugiés à voir cet été

3 août 2017 Par
Terence Gerber
| 0 commentaires

En France ou ailleurs en Europe, de nombreux artistes et organismes se mobilisent dans l’optique de nous faire partager le quotidien, parfois compliqué, de personnes et de communautés issues du monde entier. Pour cet été, Toute La Culture a réalisé un agenda comprenant 5 expositions qui ont trait à la crise humanitaire des réfugiés. 

Je te pardonne – Leila Alaoui
A découvrir jusqu’au 5 novembre – Avignon

image-22943

Organisée par l’Association Leila Alaoui et la Galleria Continua, l’exposition de photographies et de vidéos de l’artiste se consacre à représenter les réalités sociales à travers un langage visuel mêlant de manière sensible esthétique documentaire et arts plastiques. Décédée le 18 janvier 2016, lors d’un attentat à Ouagadougou, l’artiste engagée franco-marocaine voyageait sans cesse dans l’optique d’explorer la construction de l’identité, la diversité culturelle et la migration. C’est en nous proposant d’écouter les histoires des autres que Leila Alaoui nous fait rentrer en communion avec le quotidien des êtres photographiés et filmés. L’exposition réunira plusieurs séries, telles que No Pasara et Les Marocains, où il sera l’occasion de se rapprocher un peu plus de la réalité, parfois dure, de ces communautés marocaines.

Toutes les informations à retrouvées ici.

FUIR – Collectif
A découvrir jusqu’au 17 septembre – Aarau (Suisse)

20170331-_pk04654-1440x632Si vous êtes de passage en Suisse, plus précisément dans le canton d’Argovie, n’hésitez pas à aller voir l’exposition FUIR sur le quotidien, ardu, des réfugiés. « Chaque jour, des images de réfugiés perdant la vie sur les chemins de l’exil nous parviennent. Mais savons-nous vraiment ce que signifie abandonner sa maison, son travail, sa famille et sa patrie ? » L’exposition FUIR permet aux visiteurs de mieux comprendre la situation de réfugiés et de se représenter ce qu’ils vivent. L’exposition est un projet commun de la Commission fédérale des migrations (CFM), du Secrétariat d’État aux migrations (SEM), de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et de la Direction du développement et de la coopération (DDC).

Toutes les informations à retrouvées ici.

Tumulte et solitude en Afrique – Marco Longari
Du samedi 2 au mardi 17 septembre – Festival Visa, Perpignan

14492512_10154342284310339_3927531985588593317_nÀ l’occasion du Festival Visa dédié à la photographie, l’exposition de Marco Longari, Tumulte et solitude, tente de lever le voile sur la question identitaire du continent africain. Cet examen approfondi rend compte de la dichotomie entre les valeurs traditionnelles et le sentiment d’appartenance mondial. « Dire que l’Afrique n’est pas un bloc monolithique, une région unique que l’on peut situer d’un geste précis sur une carte, est une vérité simple mais difficile à formuler. Comment reconnaître la diversité dans un environnement si complexe, face aux formes multiples et nombreuses de l’expérience humaine ? »

Toutes les informations sont à retrouvées ici.

WE DREAM UNDER THE SAME SKY – Collectif
Du samedi 16 au jeudi 21 septembre – Palais de Tokyo

affiche_frWE DREAM UNDER THE SAME SKY est un formidable projet, issu d’une initiative culturelle et citoyenne, et qui sera gratuit et ouvert à tous afin de sensibiliser le grand public à l’action des associations. Réunissant la communauté artistique et intellectuelle, l’exposition a été motivée par la volonté d’agir face à la situation d’urgence que représente la crise des réfugiés. Une vente aux enchères la succédera, le 27 septembre. L’intégralité des œuvres mises en vente est offerte par plus de 25 artistes internationaux. Les recettes issues des enchères iront à un collectif d’associations.

Toutes les informations sont à retrouvées ici.

La Terra Inquita – Collectif
A découvrir jusqu’au 20 août – Milan (Italie)

downloadConstituée des œuvres de plus de 65 artistes de 40 pays, l’exposition analyse la crise actuelle des réfugiés à travers l’art, les médias et la culture visuelle. La rétrospective de la présente crise humanitaire, qui touche le monde entier par son caractère humain, est à méditer sous un angle artistique. À travers des biographies personnelles et des histoires collectives d’exode, l’exposition se fond en particulier sur la façon dont les artistes dressent les événements historiques et l’art qui aborde les changements sociaux et politiques.

Toutes les informations sont à retrouvées ici.

Visuel : © Peter Koehl / photos officielles