« Jardins d’orient : De l’Alhambra au Taj Mahal » à l’Institut du Monde Arabe jusqu’au 25 septembre

6 juillet 2016 Par Sandra Bernard | 0 commentaires

Jusqu’au 25 septembre l’Institut du Monde Arabe (IMA) présente une exposition de saison sur les jardins dans le monde méditerranéen, de l’antiquité à nos jours : Jardins d’Orient de l’Alhambra au Taj Mahal. Une exposition pleine de surprises.

Note de la rédaction :

Répartie en deux grandes parties, l’une en intérieur et l’autre en extérieur, l’exposition s’articule autour de cinq grandes thématiques transversales allant de l’hydrologie à la faune et à la flore des jardins, en passant par leur symbolique ou le rôle primordial des fontaines.

Chaque thème est abordé dans une salle différente, mais l’eau est le principal fil conducteur de l’exposition.Les différents types de jardins et leur utilité (pièce supplémentaire d’une maison, mise en valeur d’un palais ou d’un monument, chef d’oeuvre d’ingénierie) tout est étudié et illustré avec attention à l’aide de peintures, sculptures, photographies, maquettes animées, restitution en images de synthèse, etc

La scénographie, très réussie comme souvent à l’IMA, est tout à fait parlante : l’on suit un vaste et sinueux cours d’eau le long duquel l’eau est puisée. En suivant un de ces systèmes d’adduction, l’on arrive aux mythiques jardins suspendus de Babylone, puis à une fontaine autour de laquelle se distribue le jardin, ordonné à l’image de l’Eden primordial avec ses fleurs, ses vergers, ses oiseaux, etc.

La seconde partie de l’exposition se trouve sur le parvis où un jardin a été reconstitué suivant ces principes. L’on y trouve un verger avec des orangers, une roseraie, un jardin suspendu, une zone de détente, une fontaine, et surtout une impressionnante anamorphose. Un lieu très agréable par beau temps.

Visuels : Affiche de l’exposition et photographies ©SB


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Google+

Laissez un commentaire: