A Genève, « L’effet boomerang », aux origines de la collection d’arts aborigènes du MEG

15 septembre 2017 Par
Yaël Hirsch
| 0 commentaires

Jusqu’au 7 janvier 2018, le Musée Ethnographique de Genève (MEG) présente au même niveau que ses collections permanentes mais dans un espace bétonné qui rappelle une galerie d’art contemporain, les trésors de ses collections d’art australien. Très soucieuse de faire un travail de réflexion historique et politique, l’exposition « L’effet boomerang » présente les peuples aborigènes, les étapes de la constitutions de la collection mais aussi un travail plastique et politique de l’artiste en résidence, Brook Andrew. Un joli travail de mémoire, mais qui perd parfois les visiteurs, à force de précautions.