[Bruxelles] « Fresque », une rétrospective « collective » de Daniel Buren

10 mai 2016 Par Yaël | 0 commentaires

Jusqu’au 22 mai 2016, l’artiste français couronné par son pays à Monumenta en 2010 et actuellement à la Fondation Louis Vuitton est à l’honneur au Bozar. Avec le musée belge, l’artiste est à l’origine d’une fresque qui est à la fois rétrospective et tribut à l’actualité de la création artistique. A voir !

Note de la rédaction :

Pensée au début comme un rétrospectif impossible, l’exposition essaie de surmonter le fait que Daniel Buren (né en 1938) est à l’origine de plus de 2600 expositions dans le monde entier et de nombreuses œuvres in situ. L’artiste et le musée ont donc décidé de transformer cette fructueuse ubiquité en deux grands pans : d’abord un film de Gilles Coudert « Une fresque » qui revient sur la trajectoire et la personnalité du plasticien, puis une exposition qui prend elle aussi la forme « fraîche » d’une fresque non chronologique qui fait le point sur les influences qui lui sont vitales de Cézanne à Thomas Struth.

Commençant par une grande salle vide où Buren a peint ses fameuses ratures en vert au mur, laissant vide des espaces pour œuvre clés décrochées, cette fresque « conceptuelle » et joliment désordonnée montre de manière intelligente des œuvres de maîtres anciens et nouveaux qui ont influencé ou accompagné le héros de la rétrospective. Parmi eux : Marc Chagall, Marioz Mertz, Dan Flavin, Pablo Picasso, Joseph Beuys, Betrand Lavier, Saâdane Afif, jacques Villéglé ou encore Kazimir Malevitch et André Breton. Le tout cohabite joyeusement comme dans la tête de l’artiste pour une « exposition collective » bien scénographiée et passionnante à regarder. Le non-narcissisme de cette rétrospective est d’une rareté délicieuse tandis que les écoles bruxelloises y emmènent leur élèves pour leur parler d’histoire de l’art et les familiariser avec les derniers courants d’aujourd’hui. Précieux.

Visuels : YH


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: