[Art Basel ] Soirée d’ouverture de foire créative avec Mathilde Rosier et Rafael Lozano-Hemmer (14/06/2016)

15 juin 2016 Par Yaël | 0 commentaires

Alors que la foire d’art de Bâle a ouvert ses portes en preview aux collectionneurs et aux journalistes, ce mardi 14 juin 2016 le tout nouveau campus d’études de la Freilager Platz faisait une soirée portes ouvertes. Alors que des braseros étaient dispersés festivement dans la Cour, avec un barbecue de délicieuses saucisses bio à déguster avec de la bière ou un bon Riesling, que de la musique et des performance live avaient lieu sous des cieux un tout petit peu plus cléments (on a même enfin vu un rayon de soleil), deux grandes expositions sur l’ordre et le désordre du monde marquaient cette soirée d’invitation à découvrir in situ de la travail des heureux étudiants en art balois.

Note de la rédaction :

Du côté du Tank, l’artiste française Mathilde Rosier présentait avec l’aide matérielle du Nature Addicts Fund et le commissariat de Chus Martinez, les deux faces de son projet Revolution of Some Hierarchic Order. Exposée au Jeu de Paume l’an dernier, cette artiste montante et habitée est partie d’une ballade mystique anglaise sur le bouleversement du monde. Nous secouant de haut en bas pour inverser notre perception du monde, l’art de Mathilde Rosier se dévoile comme deux faces d’une même médaille : d’un côté une fresque de figures peintes qui rappelle la ferveur d’un art ancien et religieux et de l’autre une projection qui peut aussi être vue comme les illusions que nous fait vivre notre caverne moderne. Une œuvre qui révolutionne les perceptions et inverse les réflexes à découvrir jusqu’au 19 juin (Le tank, campus der Künste Basel, Hochschule für Gestaltung und Kunst NHW, Freilager Platz, 13, CH-4023 Basel, à 18 ou 20h.

De l’autre côté de la place, à la Haus der elektronischen Künste Basel, ne manquez pas non plus de solo show de l’artiste mexicano-canadien Rafael Lozano-Hemmer. Comme son nom l’indique, son exposition « Preabsence » est une réflexion plastique sur la présence et l’absence. Et l’artiste exerce de manière interactive avec le public son jeu de Fort/Da dans lequel la voix, les empreintes digitales ou le visage laissent une trace qui dure et s’évapore à la fois. A la fois beau, ludique et fascinant, à voir jusqu’au 28 août 2016, avec des interventions spéciales pendant la foire de Bâle. Freilager Platz, 9, 4142 Münchenstein, Basel.

Pendant la foire, ne manquez pas le off de la foire sur le Campus der Künste, Solo Project. Et tout au long de l’année, si vous visitez Bâle, tenez-vous au courant des activités du Kunst Institut, nouveau et haut lieu de vie, de création et événements.

visuels : YH


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: