Et l’écologie, bordel ?! Récit de notre périple à la Biennale de Grenoble 2017

23 mars 2017 Par
Maïlys Celeux-Lanval
| 0 commentaires

Chacun sait que la culture est la grande absente de la campagne présidentielle 2017 ; mais ce qui semble le plus étrange, c’est bien la discrétion de l’écologie, elle qui pourtant offre tant de pistes de réflexion pour un avenir fécond, et qui s’imposera bientôt (si ce n’est pas déjà le cas) comme une urgence absolue. C’est pourquoi nous nous sommes rendus les 11 et 12 mars à Grenoble pour participer à la Biennale de Grenoble, festival géopolitique protéiforme qui nous a mené aussi bien sur les traces de la botanique urbaine qu’au cœur d’un prototype d’habitat en bois. Bilan : s’il y a de l’espoir, il s’exprime grâce aux initiatives individuelles.