Street art : en Allemagne, des croix gammées transformées en art

23 août 2016 Par Fiona Dubois | 0 commentaires

C’est tout un mouvement de street artists en marche. A Berlin, des artistes des rue ont refusé la vue des croix gammées inscrites dans la ville, et ont décidé de les recouvrir autrement. Ils peignent en retour, et les transforment en art.

Face aux insignes de croix gammées de plus en plus nombreuses sur les murs de Berlin, l’artiste Ibo Omari et ses amis de la boutique de graffiti Legacy BLN se sont donné pour mission de les faire toutes disparaître. Mais ils ne les recouvrent pas d’une peinture uniforme et impersonnelle, ils les métamorphosent ! D’un symbole de la haine raciale, ils font un animal, une fleur, un cube, tout ce que à quoi une imagination un peu naïve peut penser. Comme un petit oiseau !

Ibo Omari et ses amis sont rentrés dans ce jeu lorsqu’un homme entre dans sa boutique du premier, demande des bombes de peinture pour recouvrir une croix gammée qu’il a vu dans un parc pour enfants, et que ceux-ci décident de s’en charger eux-mêmes. Ibo Omari a confié à The Verge : « Nous prenons ce message laid et le transformons en quelque chose de beau ». En l’occurrence, ils en ont fait un joli moustique.

#paintback #nonazis #berlin #streetartberlin

Une photo publiée par @ddlille le

C’est peut-être tout un mouvement qu’a lancé Ibo Omari avec son hastag #PaintBack. Si c’est le cas, il aura sûrement de plus en plus de travail, alors que les incitations à la haine se multiplient en Allemagne et que grimpe l’audience de l’extrême-droite. Une haine dont il sera toujours possible de faire une jolie traduction artistique sur les murs berlinois.

© Twitter – Citizens of Europe et Le Figaro


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: