Bettie Page: la mort d’une icône

12 décembre 2008 Par Anne Laure | 0 commentaires

bettie Page

Bettie Page icône des strip teaseuses, grande contributrice à la « révolution sexuelle » des années 60 s’est éteinte à 85 ans d’une pneumonie.

Née en 1923 dans le Tennessee, elle commence à poser dès 1950 et devient une des favorites des photographes. Playmate de mois dans Playboy en 1955, cette femme fait partie de celles qui hantent les imaginaires collectifs. Son agent se plaît à dire qu’ « Elle a capturé l’imagination d’une génération d’hommes et de femmes avec son esprit indépendant et sa sensualité sans honte. Elle était l’incarnation de la beauté ».

Disparue à l’apogée de sa carrière, un culte est né autour de sa personne dans les années 80 alors qu’elle réapparaît après avoir passé un interlude dans un couvent et s’être convertie au christianisme. Elle refusera dès son retour toute photo. Victime d’une crise cardiaque il y a plus d’une semaine elle n’avait jamais repris connaissance.

Ses funérailles doivent avoir lieu le 16 décembre prochain au Westwood Memorial Cemetery au cours d’une cérémonie privée. Cette femme laissera son emprunte, connue comme l’emblême de la pin up elle a inspiré de nombreuses publicités, oeuvres d’art, objet vintage… Elle reste un élément de la culture populaire en témoigne le bande dessinée « Pin up » de Yann Le Pennetier qui lui rend un hommage qu’on ne peut ignorer.

AL


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: