Banksy et « 3D », le leader de Massive Attack, sont-ils la même personne ?

7 septembre 2016 Par Camille Bardin | 0 commentaires

La théorie avancée par Craig Williams, blogueur écossais peut sembler incongrue mais les indices ne manquent pas. Pour le jeune homme, il y a une corrélation évidente entre les apparitions d’œuvres de Banksy et les dates de tournées du groupe Massive Attack.

1998, Banksy est au festival de Glastonbury au Royaume Unis. Il graff en public, masqué, sur un camion semi-remorque de 10 mètres de long Silent Majority, une œuvre exceptionnelle et emblématique du début de sa carrière. Au même moment le groupe Massive Attack, également présent à l’évènement n’a pas été programmé pour jouer ce jour.

Les coïncidences de calendrier se poursuivent. Douze ans après le festival de Glastonbury, en avril 2010, le groupe Massive Attack se produit sur une scène de San Francisco. Dans les jours qui suivent, six pochoirs du graffeur anonyme apparaissent dans la ville Californienne. Même chose en mai de la même année à Toronto. A une semaine d’intervalle 3D se produit sur scène et Banksy graffe. Un peu après, dans le quartier chinois de Boston, un jour seulement sépare les performances des deux artistes.

Du 1e au 31 octobre 2013, l’artiste Street art prenait ses quartiers à New York. Pendant un mois, il a entamé un marathon artistique dans les rues de la ville. Simultanément le groupe de Trip-Hop décide de résider du 28 septembre au 4 octobre à New York.

Les artistes, tous deux originaires de Bristol en Angleterre, assument d’ailleurs une « amitié » de longue date. En 2010, le leader de Massive Attack apparait dans le documentaire Faites le mur, réalisé par Banksy. Cinq ans plus tard ce dernier signe la préface du livre 3D and the Art of Massive Attack, ouvrage sur l’histoire visuelle du groupe. Enfin au cours de l’été un concert du groupe a été programmé à Dismaland, le parc d’attraction imaginé par Banksy.

Si internet regorge d’une multitude de théories sur l’identité de Banksy, Craig Williams semble néanmoins apporter des éléments solides. Et quand il est question de contredire cette hypothèse, 3D, lui-même anciennement graffeur, reste plus qu’évasif. Il a en effet déclaré lors d’un concert dans sa ville natale “Les rumeurs qui disent que je suis Banksy sont grandement exagérées. Nous sommes tous Banksy.”  De quoi affoler la toile pour un certain temps.

Visuel: © carnagenyc et monsta’s ink – creative commons.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: