L’architecte Dietmar Feichtinger stylise la gare d’Angers

16 février 2016 Par Aurélie David | 0 commentaires

En 2020, la gare d’Angers Saint-Laud se verra doter d’une nouvelle passerelle surplombant les voies permettant ainsi de relier les secteurs nord et sud de la station. C’est l’agence de l’architecte autrichien Dietmar Feichtinger qui est en charge de ce projet.

Après la gare de Nantes, c’est une autre gare de l’Ouest de la France qui se voit doter d’une promenade suspendue au dessus des voies : la gare d’Angers Saint-Laud. En effet, vendredi 12 février, Christophe Béchu, maire LR d’Angers, a annoncé avoir retenu le projet du cabinet Dietmar Feichtinger architecte (DFA). Cette passerelle, faite de bois et d’acier, formant une courbe de 100 mètres de long sur cinq mètres de large, enjambera les voies ferrées afin de relier les secteurs nord et sud de la gare. Ce projet s’inscrit également dans le cadre du nouveau quartier d’affaire, le « Cours Saint-Laud », attenant à la station angevine. Les travaux débuteront en 2018 pour une livraison prévue en 2020.

La Ville d’Angers a confié ce projet, estimé à cinq millions d’euros, à l’architecte autrichien Dietmar Feichtinger, dont le cabinet est installé à Paris. Diplômé de l’Université technique de Graz en 1988, il est membre permanent de l’Académie des arts de Berlin depuis 2014. Avec plusieurs concours remportés et de nombreuses distinctions, Dietmar Feichtinger a réussi à se faire un nom dans le monde de l’architecture. Spécialiste des passerelles et des ponts, il a déjà à son actif plusieurs ouvrages d’arts : la  Passerelle Simone de Beauvoir à Paris (2006), la Passerelle des Trois Pays à Huningue (2007), l’une des passerelles en arc la plus longue du monde, ou encore la Passerelle de la Paix à Lyon (2014).

Visuel : ©CC BY-SA 3.0 et vidéo officielle.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: