Expulsion des occupants de l’église Sainte-Rita à Paris

5 août 2016 Par Fiona Dubois | 0 commentaires

Des militants occupaient l’église Sainte-Rita dans le XVe arrondissement de Paris pour empêcher sa démolition et sa cession à un promoteur immobilier français. Ils ont été expulsés par les forces de police ce mercredi 3 août.

L’église appartient à l’Association des chapelles catholiques et apostoliques, mais cette association belge a pour projet de la détruire et de la céder au groupe immobilier Lamotte, qui construira à sa place un parking et des logements. Une partie des habitants du quartier ainsi que le maire LR du XVe arrondissement, Philippe Goujon, se sont insurgés contre ce plan de destruction.

Parmi les paroissiens mobilisés, les membres du mystérieux « Mouvement du 14 juillet » aux intentions incertaines, rejoints par les militants d’une branche dissidente de l’Action française, ce mouvement politique nationaliste d’extrême droite qui devint monarchiste sous l’influence de Charles Maurras. Ce sont eux qui occupent l’église de la sainte patronne des causes désespérées afin empêcher sa disparition. Ils ont été évacués par les forces de l’ordre mercredi. Si la préfecture annonce que l’expulsion s’est déroulée sans incident, des images circulant sur les réseaux sociaux montrent un prêtre violemment tiré par le bras par un policier, alors qu’il était au sol.

La démolition de l’église Sainte-Rita donne lieu à toute une récupération politique. Sur les réseaux sociaux, on s’en prend au gouvernement, aux mosquées et à la fin des églises, oubliant que la destruction de l’église n’est pas le fait du gouvernement mais d’une association belge, et que c’est la disparition progressive de nombreuses communautés religieuses qui entraîne la disparition des édifices.

 

En revanche, quant au diocèse de Paris, il a insisté sur le fait qu’il ne se souciait pas de la démolition de l’église Sainte-Rita. Si Sainte-Rita venait à être détruite, le XVe arrondissement comptera toujours 11 églises, alors que la ville de Paris en comptera 138.

Visuel : © Creative Commons – Claudius DORENROF et Sébastien Soriano (Le Figaro)


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: