Vincent Cambier est mort

20 avril 2017 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 0 commentaires

Il était une figure de la communauté théâtrale. Moustache et bretelles pour uniforme. Nous venons d’apprendre qu’il est mort le 18 avril des suites d’un cancer.

Vincent Cambier a fondé Les trois coups en 1991, ce journal passé en ligne en 2006,  qu’il dirigeait depuis Avignon couvre l’actualité du spectacle de façon nationale. Les Avignonnais et les festivaliers connaissaient sa voix et son allure, si théâtrale elle aussi. Depuis dix jours, il était hospitalisé et il sera incinéré le vendredi 21 avril 2017, à partir de 15 heures au crématorium municipal (933, rue des Chênes verts 84100 Orange).

Il n’aura cessé de défendre la culture et de la diffuser. Les hommages ne cessent d’affluer et peuvent se lire sur Les Trois Coups, qui eux vont continuer leur chemin : « Nous vous informons qu’à la demande de Vincent, nous reprenons tous les trois, du moins pour l’instant, la main sur le site pour faire perdurer Les Trois Coups ». Tous saluent les éclats, les coups de cœur de l’homme qui manquera tant à la Place des Carmes en juillet. 

Nous espérons donc à très bientôt.

Léna Martinelli, Lorène de Bonnay, Cédric Enjalbert« 

Visuel : Twitter


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *