Suède: une humoriste organise le premier festival réservé aux femmes et aux personnes non-cisgenres

20 novembre 2017 Par
Sarah Reiffers
| 0 commentaires

A la suite de l’annulation de l’édition 2018 du festival suédois Bråvalla à cause de multiples plaintes pour viols et agressions sexuelles, l’humoriste Emma Knyckare a pris en main l’organisation de Statement, le premier festival réservé aux femmes et aux personnes non-cisgenres.

 

Les 31 août et 1er septembre 2018 aura donc lieu à Göteborg le premier festival suédois entièrement réservé aux « femmes, personnes non-binaires et transsexuelles qui veulent participer à un festival et être en sécurité ». C’est ce qu’a annoncé, dimanche 19 novembre, l’humoriste suédoise Emma Knyckare sur son compte Instagram et à la radio publique suédoise.

Intitulé Statement, ce festival est une réponse directe à l’annulation de l’édition 2018 du festival Bråvalla, le plus grand de Suède, à la suite de très nombreuses plaintes pour viols et agressions sexuelles déposées lors des éditions précédentes. « Ce qu’on fait, c’est proposer une zone franche où on peut aller faire la fête et boire des bières sans avoir besoin de regarder derrière son épaule », a expliqué Emma Knyckare lors de son passage à la radio.

En France déjà, la tenue du 28 au 30 juillet du festival afro-féministe Nyansapo, réservé aux femmes noires et « racisées », avait créée une vive polémique et avait été vivement condamnée par de nombreuses personnes et organisations dont la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) et Anne Hidalgo.

Si Statement a été salué comme une bonne initiative pour pousser le gouvernement suédois à prendre des mesures contre le harcèlement et les agressions sexuelles, de nombreuses personnes ont également dénoncé sur les réseaux sociaux cette tendance à isoler les groupes plutôt qu’à les rassembler pour combattre un problème qui concerne tout un chacun.

Visuel: affiche officielle