Stupéfiant! dévoile ce soir les dessins érotiques d’Yves Saint-Laurent

9 octobre 2017 Par
Guillaume Laguinier
| 0 commentaires

Le journaliste Gabriel Garcia a retrouvé, dans le coffre-fort d’une banque suisse à Bâle, plus de 300 dessins à caractère érotique, voir parfois pornographique, signés Yves Saint-Laurent. Ils seront dévoilés ce soir, pour la première fois, lors de l’émission Stupéfiant! présentée par Léa Salamé.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le nom d’Yves Saint-Laurent se conjugue, décidément, à toutes les temps dans l’actualité culturelle de la rentrée. Après le décès de Pierre Bergé, qui fut son associé et compagnon, après l’inauguration d’un musée rendant hommage au créateur, c’est Stupéfiant!, l’émission de Léa Salamé qui ajoute un épisode nouveau à cette Saint-Laurent-mania. L’information a fuitée: dans l’édition de ce soir, l’émission diffusera quelques-uns des 371 dessins érotiques retrouvés récemment.

Ces trouvailles sont à mettre au crédit du journaliste Gabriel Garcia. Son enquête l’a conduit jusqu’au coffre-fort d’une banque Bâloise. À l’intérieur : 371 dessins d’Yves Saint-Laurent. Des corps nus, des phallus en érection, des muscles saillants, que le créateur aurait, d’après le reportage, offert à son chauffeur Fabrice Thomas. Pourtant, et sans que l’on sache trop comment, c’est Lothar Gallinat, ancien client d’Yves Saint-Laurent, qui se revendique aujourd’hui comme le propriétaire des esquisses malgré l’absence de titre de propriété l’attestant. Une version contestée, de son vivant, par Pierre Bergé. L’ancien compagnon d’Yves Saint-Laurent avait déposé, en 2011, une plainte pour « soustraction frauduleuse, recel et tentative d’extorsion ».

© Reginald Gray