La star du disco Rose Laurens rejoint les étoiles

30 avril 2018 Par
Alexia Blick
| 0 commentaires

La chanteuse Rose Podwojny aka Rose Laurens, s’est éteinte cette nuit à l’âge de 65 ans, des suites d’une longue maladie. Celle qui avait été l’une des stars des années 80 a désormais rejoint les étoiles de la chanson française. 

Rose Laurens, l’interprète du tube phare des années 80 « Africa », est décédée à l’âge de 65 ans des suites d’un cancer qui la rongeait depuis plusieurs années. « Elle vous a fait danser par millions en créant « Africa » et en chan­tant « Quand tu pars, » et des dizaines d’autres titres » s’est exprimé son compagnon Christian Soulié à l’Agence France Presse. 

Un succès éphémère 

Influencée par la chanteuse américaine, Dionne Warwick pour laquelle elle avait eu une révélation « je n’avais jamais entendu une voix pareille. J’étais fascinée » Rose Laurens, de son vrai nom Rose Podwojny, avait sortie son premier album « Déraisonnable » en 1982. Un album récompensé « disque d’or »  grâce notamment à son titre « Africa » mais qui n’a pas fait pour autant de l’interprète, une « one-hit wonder ». Auparavant, elle avait décroché en 1980, le rôle de Fantine dans le comédie musicale Les Misérables. Une expérience sur scène qu’elle avait réitérée en 2001 avec  la comédie musicale, L’ombre d’un géant. Mais le succès s’était quelque peu essoufflé pour la chanteuse d’origine polonaise. En 2007, elle participait à la tournée RFM Party 80 aux côtés d’autres célébrités du monde disco. 

Une source d’inspiration 

Rose Laurens a vu ses titres repris de nombreuses fois dans le monde musical. En 2010, la chanteuse britannique Susan Boyle avait interprété « J’avais rêvé d’une autre vie » autrement dit « I Dreamed A Dream », la qualifiant pour l’étape suivant du télé-crochet « Britain’s Got Talent ». Il y a quelques semaines Julien Doré accompagné de Dick Rivers, a réinterprété le célèbre morceau « Africa ». Mais Rose Laurens, c’est aussi beaucoup de duos qui resteront inoubliables, en 2016 elle s’est produite sur la scène parisienne du Cabaret Sauvage avec son parolier Pierre Palmade, qui avait écrit son dernier album « ADN ». Et ce n’est pas la seule collaboration remarquable de la chanteuse, qui a également travaillé avec Francis Cabrel, Jean-Jacques Goldman ou encore Yves Duteil. 

De nombreux hommages

Le producteur Olivier Kaefer, très touché par le décès de la star des années 80, a tenu à lui rendre hommage sur Facebook, «C’est une terrible nouvelle que je viens d’apprendre ce matin. Rose Laurens, avec qui j’ai beaucoup collaboré, avec qui j’ai fait des kilomètres en voiture, en train, en avion, est partie ce matin. Elle a rejoint l’amour de sa vie, Jean-Pierre (…). Adieu Rose, je ne t’oublierai jamais… Saloperie de cancer». 

Sur Twitter, Julien Doré a également fait part de sa peine, « il y a des roses qui ne fanent jamais, des parfums qui restent. Triste nouvelle ce matin ». 

Visuels : © Image libre de droit.