[savoirs] Les 8 conférences du mois de mai 2016

3 mai 2016 Par Aurelien Bouron | 0 commentaires

On n’a pas fini de se poser des questions en France. Politique, culture, histoire, société, actualité, autant de sources de sujets d’études inépuisables qui vont ponctuer le mois de mai.

Le 2 mai, on pense l’Afrique au Collège de France

Alain Mabanckou, écrivain et professeur à l’université américaine UCLA est derrière ce colloque pour essayer de comprendre comment penser et écrire l’Afrique d’aujourd’hui. Ces questions ne se limitent pas au continent, mais s’étendent à « La France noire » et à l’Amérique comme miroir de l’Afrique.

Les 2 et 3 mai : La coopération scientifique franco-syrienne : Penser avec la Syrie d’aujourd’hui et construire la Syrie de demain, à l’EHESS

Réfléchir sur la Syrie d’aujourd’hui avec un point de vue franco-syrien, de sciences sociales et humaines, est l’un des rôles de ces deux journées. Des thèmes et des programmes de recherches ressortiront donc de cette coopération composée d’universitaires, d’étudiants, de chercheurs, de France ou de Syrie.

Les 7 et 8 mai 2016, la Monnaie de Bruxelles accueille les European Opera Days

Précédent la Journée de l’Europe du 9 mai, les journées de l’opéra sont l’occasion de faire découvrir à un public novice et averti les opéras du continent. Mais c’est aussi l’opportunité de commencer les réflexions sur l’Europe. Ainsi, le 8 mai sera organisé un grand débat sur les identités européennes. Évènement à voir ici.

Le 11 mai on va écouter Gilles Kepel à l’Institut de France

La Bibliothèque nationale de France et la Fondation del Duca invitent le politologue et spécialiste de l’Islam, Gilles Kepel, pour une conférence sur la genèse du djihad français.  Toutes les informations se trouvent .

Le 12 mai on se demande ce qui reste du Front Populaire à l’auditorium du Monde

80 années sont passées depuis la victoire du Front Populaire en 1936, et Le Monde invite historiens, intellectuels et journalistes pour explorer les similitudes entre cette année charnière et 2016. Xénophobie, crises politiques, guerres, seront des questions soulevées par cette conférence à l’auditorium du Monde.

Le 18 mai, on va écouter Alain Badiou sur l’amour au Quai Branly

Les différentes façons de s’aimer divergent selon les époques, les cultures et les genres. Le philosophe, dramaturge et romancier, Alain Badiou, sera présent pour exposer ces différents points de vue. En savoir plus ici.

Le 23 mai on se penche sur le rite à la BPI du Centre Pompidou

Explorer et comprendre le vocabulaire religieux sera le but de cette table ronde. Des points de vue d’ethnologue, d’anthropologue, de philosophe permettront d’apporter des réponses aux questions que soulève le rite.

Le 25 mai on interroge la « fabrique du citoyen » à Bruxelles

La manière d’enseigner les disciplines littéraires dans les écoles secondaires a évolué en Europe entre 1848 et 1914. Cette journée étudie ces changements en utilisant plusieurs pays européens comme sujets d’étude. En savoir plus ici.

Visuel: European Opera Days – Alain Mabanckou © Yaffa Phillips

 


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: