Record de longévité pour la série les Simpsons, accusée de racisme

2 mai 2018 Par
Claudia Lebon
| 0 commentaires

Avec son 636ème épisode révélé dimanche dernier, le show américain, qui fait actuellement face à une accusation de racisme, devient la série la plus longue jamais diffusée aux Etats-Unis.

les_simpson

C’est un record. 636 épisodes et 30 saisons, les Simpsons surpassent la série western Gunsmoke qui s’était arrêtée à 635 épisodes en 1975, après 20 ans de diffusion à la télévision.

Ce record intervient en pleine polémique sur le personnage d’Apu Nahasapeemapetilon, un gérant de supérette d’origine indienne. En novembre 2017, un documentaire produit par l’acteur et humoriste Hari Kondabulu, lui-même d’origine indienne, dénonce la dimension stéréotypée du personnage. The Problem with Apu réunit des témoignages de différentes personnalités d’origine indienne, comme Sakina Jaffrey de House of Cards ou Utkarsh Ambudkar de la série The Mindy Project. Tous expliquent l’influence de ce personnage_ objectivement caricatural _ sur leur carrière. Les minorités n’étant pas du tout visibles dans les médias à cette époque, Apu a longtemps été la seule représentation de la communauté indo-américaine à la télévision.

La voix de ce personnage, caractérisée par un fort accent, est celle de Hank Azaria, un acteur blanc. Ce dernier, tout comme Matt Groening, le créateur de la série, a refusé de participer au documentaire de Hari Kondabulu, déclarant toutefois qu’il « soulevait des points très intéressants ».

La production réagit le 8 avril 2017 par un clin d’œil glissé dans son 33ème épisode. On y voit Marge lire une histoire qui a bercé son enfance à sa fille. Réalisant que celle-ci comporte des passages pouvant être considérés comme racistes, elle la raconte en censurant de nombreux éléments si bien que Lisa finit par la trouver ennuyeuse. « Que dois-je faire? » demande alors Marge. Lisa lui répond en regardant les téléspectateurs : « C’est difficile à dire. Quelque chose qui a démarré il y a des décennies et était applaudi et inoffensif est aujourd’hui politiquement incorrect. « Que peut-on y faire ? » ajoute-telle en se tournant vers un portrait d’Apu posé sur sa table de chevet et sur lequel on lit « Don’t have a cow. Apu. ». « Certaines choses sont gérées plus tard » répond Marge. « Ou pas du tout » termine Lisa.

Le public et les journalistes ont plutôt mal reçu cette allusion à l’accusation de racisme. Hank Azaria a même proposé, ce mardi, de ne plus donner sa voix au personnage controversé. De son côté, le créateur, Matt Groening, ne s’est pas laissé perturber par la polémique, déclarant être fier de ce qui était fait sur cette série, dans un entretien accordé au journal USA Today publié vendredi. « Je pense que nous vivons une époque où les gens adorent faire comme s’ils étaient choqués. » a-t-il ajouté., déterminé à poursuivre la série, ne voyant pour le moment aucune fin à l’horizon.

Visuel © Affiche officielle