Qui est Andrea Novicov le nouveau directeur du Théâtre de l’Orangerie?

18 septembre 2017 Par
Guillaume Laguinier
| 0 commentaires

Après Valentin Rossier, qui avait pourtant bonne presse auprès du public, Andrea Novicov a pris la tête du Théâtre de l’Orangerie, à Genève. Son projet artistique, inscrit dans une mouvance « écologico-poétique », a séduit Sami Kanaan, ministre municipal de la Culture à Genève.

orangerie

À l’origine, ils étaient 19. 19 noms inscrit en-tête des dossiers examinés par  Sami Kanaan, ministre municipal de la Culture à Genève sous recommandation d’une commission d’experts. 19 successeurs possibles à Valentin Rossier (qui, d’ailleurs, s’est aussi représenté), 19 directeurs  potentiels du théâtre de l’Orangerie.

Et, à la fin, c’est le comédien et metteur en scène d’origine canadienne Andrea Novicov qui gagne. Il occupera son poste dès 2018 pour une période de trois ans, deux fois renouvelable. Une consécration pour cet amoureux des plateaux, ce créateur qui prône un théâtre classique, à l’approche libre.

L’homme a des idées plein la tête. « Son projet artistique vise à faire du Théâtre de l’Orangerie un Jardin des délices multi sensoriel, mêlant les arts de la scène, les arts visuels, la botanique et la gastronomie » précise le communiqué. Novicov est habitué aux défis culturels: il fait ses gammes comme comédien et metteur en scène entre l’Italie et la Suisse avant de lancer sa propre compagnie, Angledange.

Sa mission: faire au moins aussi bien que son prédécesseur. Le travail de Valentin Rossier a été salué quasi unanimement : près de 10?000 spectateurs ont fréquentés les lieux entre septembre et juin, pour un taux d’occupation de sa salle avoisinant les 100%.