L’Etat favorable à l’ouverture des bibliothèques le dimanche et en soirée

22 février 2018 Par
Alexia Blick
| 0 commentaires

Les bibliothèques pourraient désormais ouvrir le dimanche et en soirée. Un projet présenté par l’écrivain Erik Orsenna et appuyé par Emmanuel Macron et Françoise Nyssen, afin de « réduire les fractures » socioculturelles.

books-2253569_960_720

Vous avez toujours rêvé que la bibliothèque de votre ville soit ouverte le dimanche et en soirée, et bien ce rêve pourrait bel et bien devenir réalité. En effet, c’est ce qu’a annoncé Emmanuel Macron via le rapport Erik Orsenna et Noel Cobin, lors de sa visite à la médiathèque des Mureaux (Yvelines). Un centre culturel qui sert d’exemple, puisqu’il est ouvert le dimanche et propose également de multiples activités culturelles telles que la danse. Avec seulement 130 bibliothèques ouverte toute le semaine sur les 16.500 que compte la France, cela pourrait être une avancée qui réduirait les « fractures » socioculturelles a précisé la ministre de la culture, Françoise Nyssen.

Il faut dire que les bibliothèques françaises, sont les plus mauvaises élèves de l’Europe, avec seulement 41h d’ouverture contre 98h à Copenhague, la capitale du Danemark.

Et pour ce projet phare de la campagne d’Emmanuel Macron, ce sont 8 millions d’euros qui vont être investis pour les cinq prochaines années, dans l’optique que les bibliothèques deviennent des maisons de services public culturel, en favorisant également l’embauche d’étudiants. Selon l’académicien Erik Orsenna à l’initiative du rapport « Voyages au pays des bibliothèques, lire aujourd’hui, lire demain » ; il ne faut pas prendre des décisions en fonction de la tendance parisienne. Il ajoute, que chaque ville a son rythme et ses attentes, il faudrait donc élargir les horaires proportionnellement aux nombres d’habitants. 50h pour une ville de 100.000 habitants et plus et 45h pour ville entre 50.000 et 100.000 habitants.

L’association Bibliothèques Sans Frontières a tenu à apporter son soutien au projet, qui n’avait malheureusement pas pu aboutir avec les précédents ministres de la culture. « Les bibliothèques doivent être réellement placées au cœur de leurs politiques culturelles, éducatives et sociales et doivent mobiliser le gouvernement et l’ensemble des pouvoirs publics locaux ».

Visuel : © Images libres de droit.