Les cent ans de Verdun

18 janvier 2016 Par Amelie Blaustein Niddam | 0 commentaires

Verdun est peut-être le symbole de la Première Guerre Mondiale. Cette bataille Conçue par le général Erich von Falkenhayn qui eut lieu du 21 février au 19 décembre 1916 près de Verdun en France fit 714 231 morts, à égalité dans les deux rangs, français et allemands. Verdun c’est aussi pour le champs de la mémoire, la bataille qui sacra Petain comme héros, légitime à prendre les rennes de la Collaboration. Cent ans cette année, l’occasion pour les historiens d’interroger la mémoire de cet événement et d’en relater les faits de la façon la plus juste.

Depuis 2014, la France commémore la mémoire du premier grand conflit du XXe siècle. Nous l’avions vu, des spectacles, des films et des livres permettaient de saisir l’enfer des tranchées et les répercussions sociétales. Verdun est le point d’orgue du conflit et le centenaire mobilise beaucoup la Meuse. Antoine Prost rappelle la citation « « Qui n’a pas fait Verdun n’a pas fait la guerre ! » qui dit bien l’ampleur du désastre.

La date choisie pour la commémoration internationale du Centenaire de la Bataille de Verdun sera le 29 mai 2016. Dès le 21 février, le Mémorial qui rassemble 8000 objets rouvrira ses portes. Il est situé sur le lieu même de la bataille.

L’occasion aussi de lancer toute une programmation virtuelle, notamment un MOOC (une formation en ligne ouverte à tous) qui permettra de faire le point sur les derniers débats historiographiques et l’état des lieux de la recherche scientifique, sous le haut patronage de François Cochet, professeur des universités. Un site dédié Mémorial Verdun permet de recenser toutes la parutions et événements commémorant l’événement. Antoine Prost  (Président du Conseil scientifique du Mémorial de Verdun) et Gerd Krumeich y signeront à deux plumes Verdun 1916 chez Tallandier. Plusieurs concerts sont prévus, Claude Ribouillault et sa bande présenteront, au mémorial de Verdun, le 18 juin,  Violon bidon !, un spectacle pensé « À l’aide de leurs instruments académiques ou fabriqués par les soldats eux-mêmes, de textes ou d’images projetées ».

Pour tout savoir de l’agenda des commémorations, c’est ici.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: