Départ de Jean-Luc Choplin du Théâtre de Châtelet

13 février 2016 Par Aurélie David | 0 commentaires

Le directeur du Théâtre du Châtelet, Jean-Luc Choplin, quittera son poste à la fin de la saison artistique 2016-2017, date à laquelle débuteront les grands travaux de rénovation du théâtre qui s’étaleront jusqu’en 2019. 

Douze ans après sa nomination comme directeur du Théâtre du Châtelet, Jean-Luc Choplin quittera ce haut lieu de la culture en 2017. Depuis 2004, il a fait de ce théâtre prestigieux un lieu à la ligne esthétique, comme il aime à le dire, « éclectique, populaire et sophistiquée ». Sa volonté durant toutes ces années, ce fût d’articuler une programmation artistique autour de deux objectifs : décloisonner les arts et ouvrir aux créations contemporaines et aux nouveaux talents. Ainsi, petit à petit, cette scène, longtemps concurrente de l’Opéra de Paris, est finalement devenue un lieu marqué par les classiques des comédies musicales américaines telles « Candide » de Leonard Bernstein, « My Fair Lady » d’Alan Jay Lerner et Frederick Loewe ou encore « La Mélodie du Bonheur » de Richard Rodgers et Oscar Hammerstein II. Malgré ces choix, controversés comme l’exprimeront certains, le Théâtre du Châtelet a su renouveler 70 % de son public et à attirer plus de 300 000 spectateurs à chacune de ses saisons.

Jean-Luc Choplin débute sa carrière en 1976 lorsqu’il se retrouve à la tête des « Fêtes musicales de la Sainte-Baume ». Quatre ans plus tard, il part pour Marseille où il prend à la fois la direction du Ballet national et celle de l’Office Régional de la Culture du Conseil de la région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azure). En 1984, il devient l’Administrateur général de la danse au prestigieux Opéra National de Paris. Puis en 1989, il passe Vice-président du groupe Disneyland Paris, avant de partir aux Etats-Unis, comme conseiller artistique à Los Angeles. Il revient en France en 2001 et sera rapidement nommé, outre-Manche, Directeur général du théâtre Sadler’s Wells à Londres. En 2004, Bertrand Delanoë, maire de Paris à l’époque, fait appel à lui pour diriger le Théâtre du Châtelet. Comme la ligne artistique qu’il prône, Jean-Luc Choplin, sort d’un parcours professionnel varié. A la fin de la saison 2016-2017, il partira avec l’envie de concrétiser de nouveaux projets.

Visuel : ©CC BY-SA 3.0.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: