Banksy dessine une Cosette en pleurs contre l’utilisation de gaz lacrymogènes sur les migrants de la jungle de Calais

26 janvier 2016 Par Gilles Herail | 0 commentaires

Banksy vient de dévoiler un nouveau dessin qui dénonce l’utilisation par les CRS de gaz lacrymogènes contre les migrants. Alors que la préfecture annonce vouloir profiter de la période hivernale pour réduire la taille de la « jungle », l’engagement du célèbre artiste de street-art permet de remettre sur l’agenda la question des conditions de vie des réfugiés de Calais.

Banksy avait déjà interpellé l’opinion et les médias sur les conditions de vie des migrants de la « Jungle » avec une série de pochoirs réalisés à Calais, comprenant notamment le portrait de Steve Jobs. L’artiste britannique avait également fait parvenir des matériaux issus de son Dismaland afin de permettre la construction de quelques abris solides. Banksy continue son travail de sensibilisation avec une nouvelle fresque apparue ce weekend non loin de l’ambassade de France à Londres. Le dessin représente la Cosette des Misérables en larmes, les yeux rougis par les émanations de gaz.

Le drapeau français apparaît en arrière-plan et le message est on ne peut plus clair, critiquant  le traitement des migrants dans la jungle de Calais. Un QR code en bas de la fresque (à scanner sur son smartphone) renvoie ainsi vers une vidéo dénonçant l’utilisation de gaz lacrymogènes par les CRS le 5 janvier. L’oeuvre de Banksy, apparue samedi dernier, a finalement été recouverte par des planneaux contreplaqués dès lundi et n’est donc plus visible par les passants. L’AFP précise que le « promoteur immobilier responsable des travaux a souligné qu’il s’agissait de « protéger » l’œuvre après une tentative de vol dimanche soir par deux hommes qui ont pris la fuite ».

Gilles Hérail

Source @afp.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: