Plus de nommés pour les Grammy Awards pour plus de diversité

3 juillet 2018 Par
Lucile Brusset
| 0 commentaires

La récompense américaine, qui honore depuis plus de 60 ans les artistes musicaux, a décidé de répondre aux critiques accusant son palmarès de manquer de diversité en augmentant le nombre de ses nommés et en changeant son mode de scrutin. 

grammys-620x360

La cérémonie des Grammy Awards, c’est LA grand-messe musicale américaine, qui récompense les meilleurs artistes musicaux du moment. En dépit d’un succès phénoménal et d’audiences spectaculaires, la cérémonie va devoir évoluer pour répondre aux critiques dont elle fait l’objet.

Une cérémonie cible de critiques

La Recording Academy, qui décide de la sélection, avait été au centre de vives critiques ces derniers mois. En cause ? Son manque de diversité et d’ouverture à la musique contemporaine. Composée en majorité d’hommes blancs et mûrs, elle avait attendu la dernière décennie pour mettre plus à l’honneur le rap par le biais de nombreuses nominations, à destinations d’artistes noirs et engagés comme Jay-Z et Kendrick Lamar.

En plein mouvement #MeToo, les déclarations de Neil Portnow, le PDG de la Recording Academy, avait également suscité un tollé, ce dernier appelant les femmes à « passer à la vitesse supérieur » pour répondre aux critiques invoquant le peu de femmes au sein du palmarès 2018. Seulement 11 femmes avaient ainsi remporté un prix parmi les 84 décernés, les femmes ne représentant que 9% des 899 nominés ces six dernières années, donnant lieu à une vaste mobilisation sur la Toile, derrière le hashtag #GrammySoMale.

neil_portnow_06ac05b4-a87f-48a0-b11c-15836ec6b53f

Des changements dans la sélection et le mode de scrutin

Réagissant à ces critiques, la Recording Academy, qui chapeaute les Grammy Awards, a prévu quelques évolutions pour l’édition 2019 de la cérémonie. Il y aura désormais huit nommés au lieu de cinq, dans les quatre principales catégories de récompenses : album de l’année, enregistrement de l’année, chanson de l’année et révélation de l’année. Le vote des professionnels se fera également de manière électronique afin d’inclure les jeunes musiciens souvent en tournée et d’accroître la transparence du scrutin.

Quant à Neil Portnow, il quittera son poste en juillet 2019, après avoir annoncé dans un communiqué la nécessité pour la Recording Academy de s’adapter à une industrie qui ne cesse d’évoluer. Il était grand temps !

Visuels : ©logo Grammy Awards / ©Image wiki