Paris Match, le poids des enchères, le choc des photos

3 mai 2016 Par Aurelien Bouron | 0 commentaires

Ce mardi 3 mai, Paris Match met en vente des photos emblématiques qui ont fait l’actualité depuis la création de l’hebdomadaire fondé en 1949. Les enchères se déroulent aujourd’hui à la Maison des ventes Cornette de Saint Cyr à Paris.

La signature de Paris Match est sans nul doute l’importance accordée aux photos. Leur slogan historique, « Le poids des mots, le choc des photos », l’illustre d’ailleurs parfaitement. Au total, 145 photographies sur les 15 millions de documents sont mises en vente entre 1500 et 2500 euros.

On a tous une photographie de Paris Match en tête. Parmi les clichés en vente, on retrouve Brigitte Bardot immortalisée par Jack Garofalo au dixième festival de Cannes, un Cassius Clay, concentré, dans ses vestiaires en 1964 avant de devenir Mohamed Ali, ou encore, ce sourire provocateur de Daniel Cohn-Bendit face à un CRS en mai 1968. Hors de question pour l’hebdomadaire de se séparer de ses archives. Ces photos sont des retirages uniques, avec au dos, la signature de l’auteur ou du rédacteur en chef. Cette vente est avant tout une manière de faire vivre et reconnaître un journalisme imagé.

Dans cette optique, depuis trois ans, Paris Match s’est lancé dans une campagne de valorisation de leurs fonds, publie des livres et organise plusieurs expositions comme au musée Picasso à Paris en ce moment. Cependant, c’est la première vente aux enchères pour l’hebdomadaire, mais est-ce la dernière ?

Visuel : PIXABAY


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: