Ouragan Irma, le monde culturel se mobilise

11 septembre 2017 Par
Terence Gerber
| 0 commentaires

Mère nature a encore frappé. Dans la nuit de mardi 6 au mercredi 7 septembre, l’ouragan Irma a dévasté les collectivités françaises de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy. Face à cette catastrophe naturelle, le monde culturel a réagi en faisant preuve de solidarité financière et humanitaire, mais aussi en prenant la plume.

95 %. C’est le pourcentage de l’île détruite de Saint-Martin après le passage du destructeur ouragan Irma. Dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 septembre, l’ouragan de force 5 – le grade le plus élevé – s’est abattu sur l’archipel des Antilles, dont les collectivités françaises de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy. Qualifié par France24, l’ouragan est le « puissant à avoir atteint les îles de l’arc antillais ». Le dernier bilan humain, communiqué par le gouvernement dimanche, fait état d’au moins 25 morts dans les Antilles, dont 10 dans la partie française.

Suite au passage de l’ouragan, les plages de sable blanc ont laissé place à des amas de débris. Face à la détresse des populations, la communauté culturelle se mobilise. Pour aider à la reconstruction des îles, le réseau européen des centres culturels Saint-Martin a récemment mi en place une collecte de fonds. L’argent récolté sera principalement destiné à reconstruire une école dévastée par l’ouragan. « Nous voudrions financer la restauration d’un établissement scolaire, pour soutenir notamment des enfants de 11 ans », avance Antoine Selosse, directeur du Centre Culturel Européen Saint-Martin de Tours, interrogé par La Nouvelle République.

Alors que les îles touchées par Irma se remettaient péniblement de son passage, elles devaient s’attendre à un autre ouragan : José. Ce dernier a soulevé un élan de solidarité pour permettre à la population de se protéger. Parmi les âmes charitables, Johnny Hallyday a ouvert sa maison de vacances à Saint-Martin, en partie endommagée par Irma, mais toujours debout. D’après Le Figaro, «il (Johnny Hallyday) a déjà ouvert sa maison » pour ceux qui souhaitent se réfugier.

La vague de solidarité a aussi touché le monde du jeu vidéo. De vendredi à dimanche, pendant près de 50 heures, des professionnels du gaming se sont réunis et ont réussi à récolter un demi-million d’euros. Suivis par des milliers d’internautes via la plateforme Twitch, les stars de jeux vidéo ont permis d’amasser un montant considérable de dons. Le président français, Emmanuel Macron, les a félicités pour leur générosité.

Autres formes de soutien, mais tout aussi importantes, plusieurs personnes ont pris la plume pour exprimer leur émotion. Appelée par la chaîne d’informations LCI, Emelyne, une étudiante en architecture qui a passé une grande partie de sa vie à Saint-Martin, a préférée se servir du dessin comme médium pour peindre ses émotions. « Je ne savais pas quoi dire devant une telle catastrophe. Le dessin était plus parlant », avance-t-elle.

Pour Jean Plantureux, dit Plantu, le caricaturiste et dessinateur français a, lui, décidé d’exprimer solidarité de la métropole avec les îles françaises de l’archipel des Antilles.

 

Visuels : Comptes Tweeter et Instagram