Mort du journaliste Hervé Ghesquière, ancien otage en Afghanistan

14 juin 2017 Par
Sarah Lapied
| 0 commentaires

Hervé Ghesquière, né en 1963 à Lille, est mort aujourd’hui des suites d’un cancer. Il avait été otage pendant un an et demi en Afghanistan avec son confrère Stéphane Taponier.

herve-ghesquiere-et-stephane-taponier-sont-libresm55651

Photo : Christophe Petit Tesson/MAXPPP

Hervé Ghesquière est un ancien étudiant de l’École de journalisme et de communication de Marseille. Il travaille à France 3 Nord-Pas-De-Calais dans les années 90, couvre ensuite les conflits en Croatie, en Bosnie, au Rwanda avant d’être recruté par France Télévisions en 2005. Après avoir travaillé pour le magazine « Pièces à Conviction », il intègre le magazine « Envoyé spécial » en 2012.

De décembre 2009 à juin 2011, Ghesquière et son confrère de « Pièces à Conviction », Stéphane Taponier, sont enlevés par les talibans en Afghanistan. Face à l’inaction du gouvernement Sarkozy, qui peine à obtenir leur libération par la force, et aux déclarations du président qui les accuse d’avoir « fait preuve d’une imprudence coupable », la société civile se mobilise et organise plusieurs manifestations de soutien. Ils sont finalement libérés après 547 jours de captivité, alors que la France nie avoir payé une rançon, ce que réfute François Hollande dans Un Président ne devrait pas dire ça… 

250px-reporters_without_borders_reporters_sans_frontieres

Visuel : libre de droits

En décembre 2015, dans une lettre ouverte à Marine Le Pen, il s’indigne de son utilisation de photos de victimes de l’État islamique.

Yannick Letranchant, directeur de l’information de France Télévisions, lui a rendu un hommage sur Twitter à 15h aujourd’hui :

 


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *