Mort du célèbre critique gastronomique, Christian Millau, à l’âge de 88 ans

8 août 2017 Par
Terence Gerber
| 0 commentaires

Disparition du cofondateur du guide gastronomique Gault et Millau à l’âge de 88 ans. Célèbre pour ses romans ainsi que pour ses critiques culinaires, Christian Millau s’est éteint samedi 5 août, a annoncé, lundi 7 août, le directeur général du réputé guide.

logogm-d5769cd0018d21829b2ec046683b232c3f98ecac9ba33256fd1b7144cb1a276eAvant de devenir le précurseur de la Nouvelle Cuisine, Christian Millau (de son vrai nom Christian Dubois-Millot) a commencé sa carrière en tant que journaliste et grand reporter. Science piste, il se rêve alors éditorialiste. Il débute sa vie professionnelle en tant que stagiaire au service politique intérieur du journal Le Monde, puis rejoint les rédactions des quotidiens L’Express et Le Point notamment.

En 1951, il rejoint la revue littéraire Opéra et fait la rencontre de romanciers s’inscrivant dans le mouvement littéraire « Les Hussards ». Millau est alors séduit par ce courant anticonformiste opposé à l’existentialisme sartrien. Il publiera un livre consacré à ce mouvement, Au galop des hussards : dans le tourbillon littéraire des années 50 en 1999, aux Éditions de Fallois. Celui-ci sera couronné par le Grand Prix de l’Académie française de la biographie et par le prix Joseph-Kessel.

Ce n’est qu’à partir de 1969 que Christian Millau se dessine un futur de critique gastronomique. Avec feu son ami de l’époque, Henri Gault, décédé en 2000, ils craient le GaultMillau, un magazine gastronomique mensuel, qui devient trois ans plus tard, en 1972, un guide annuel : Gault et Millau. Le guide devient rapidement une référence en la matière. Le Gault et Millau s’inscrit aussi dans une toute nouvelle façon de concevoir la cuisine qui promeut notamment des préparations allégées, et met en avant l’inventivité des cuisiniers. Dans un monde culinaire où les plats lourds, traditionnels et pourvus de sauces épaisses sont la réalité gastronomique du moment, la Nouvelle Cuisine imaginée par les deux confrères fait mouche.

Afin d’illustrer ce nouveau concept, les deux amis ont édicté Les 10 commandements de la Nouvelle Cuisine. Maintes fois critiqués, ces derniers font toutefois office de règles à suivre pour une cuisine inventive et moderne. « Tu ne cuiras pas trop », « Tu élimineras les sauces riches », « Tu allégeras ta carte » ou encore « Tu utiliseras des produits frais et de qualité » … restent ainsi des préceptes aussi contemporains que le terme Nouvelle Cuisine.

Visuel : photo officielle