« Touche pas à mon poste » sous la surveillance du CSA

9 mai 2016 Par Aurelien Bouron | 0 commentaires

« Touche pas à mon poste », l’émission de Cyril Hanouna, fait décidément couler l’encre et se trouve sous la surveillance du CSA pour une séquence datant du mois de janvier. 

Le 25 janvier dernier, Stéphane Rotenberg avait comme défi de verser un bol de nouilles dans le slip de Mathieu Delormeau. Cette séquence avait été à l’origine de nombreuses plaintes de la part des téléspectateurs.

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a rendu son verdict le mardi 3 mai dernier et n’a pas relevé de « manquement caractérisé de la chaîne à ses obligations ». Cependant, ils ont aussi estimé que la multiplication de ce type de séquence « pourrait devenir problématique ».

Outre les réactions des téléspectateurs, un chroniqueur de France Inter, Bruno Donnet s’était indigné face à « la normalisation de l’humiliation ». Il déclare qu’à « la télévision, l’audience vous protège de tout, y compris du devoir de ne pas dépasser les bornes ».

Ce n’est pas une première dans la relation entre l’émission et le CSA. En décembre 2015, la police de la télévision avait rappelé l’émission à l’ordre après avoir diffusé les images d’un enfant, sans autorisation, et accompagnées de moqueries de la part de l’équipe.

Visuel: Capture d’écran de la séquence de l’émission sur YouTube


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: