Nicolas Canteloup s’excuse pour sa chronique polémique

9 février 2017 Par
Guillaume Andre
| 0 commentaires

Nicolas Canteloup s’est excusé, jeudi 9 février, pour ses propos polémiques sur l’affaire Théo tenus sur Europe 1. L’imitateur avait, mercredi 8 février, fait une analogie douteuse entre l’interpellation du jeune Aulnaysien et l’homosexualité.

Nicolas Canteloup s’est excusé, jeudi 9 février, pour sa chronique sur l’affaire Théo, dans laquelle il prend la voix de François Hollande. Il a admis  « mériter un bon petit coup de matraque sur les doigts o ». S’avouant  « gêné », il a avoué avoir trouvé sa chronique « très, très nulle ».


Nicolas Canteloup : « C’est moi qui mérite un… par Europe1fr

Pour rappel, l’humoriste de 53 ans avait, mercredi 8 février, pris la voix du chef de l’État pour aborder l’épineux sujet de l’arrestation violente du jeune Aulnaysien Théo. Il avait ainsi déclarer, sur le ton de l’humour :  « Je tiens maintenant à m’adresser à la population gay de ce pays. Une population qui me tient particulièrement à cœur car c’est moi qui ai fait le mariage gay (…). J’espère que vous le savez parce que c’est le seul truc de bien que j’aie fait en cinq ans (…). Je voulais leur dire ceci : amis gays, ce n’est pas la peine non plus de chercher un deux-pièces sur Aulnay centre. La police ne recommencera plus. C’était un accident, pas une pratique courante sur Aulnay-sous-Bois. » Tels sont les propos imités du chef de l’État.

Des propos qui n’avaient pas manqué de faire réagir. D’abord dans le studio d’Europe 1, où l’expression du malaise était facilement palpable. Nicolas Canteloup avait tout de même poursuivi en déclarant : « Pour lui (Théo), j’ai rendu possible le mariage gay. Avec cet épisode de la matraque, si Théo, après réflexion, se découvre des sentiments pour le policier qui lui a introduit la matraque, ils pourront s’épouser. C’est légal ! »

La goutte d’eau sûrement pour la Société des rédacteurs d’Europe 1, qui s’était fendue d’un tweet ravageur à l’encontre de l’imitateur.

Jean-Marc Dumontet, manager de l’humoriste, était ensuite revenu sur cet épisode malheureux.  « C’était un très gros dérapage ce matin, évidemment involontaire. Très mauvaise inspiration qui ne nous ressemble pas. On pensait que c’était trash, c’était juste pas drôle et vulgaire. Très sincèrement désolé. »


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *