La troisième édition des Golden Blog Awards livre son verdict

19 novembre 2012 Par Bastien Stisi | 0 commentaires

Ce mercredi 14 novembre, les Golden Blog Awards récompensaient et célébraient, pour la troisième année consécutive, les meilleurs blogs parisiens, au cours d’une cérémonie se déroulant à l’Hôtel de Ville. « On parle beaucoup de démocratie participative. Or, ce sont bien souvent les citoyens blogueurs et twittos qui la nourrissent », avouait en marge des préparatifs de la cérémonie Jean-Bernard Bros, maire-adjoint à la mairie de Paris et en charge des nouveaux médias locaux. 20 catégories, 20 lauréats, et un palmarès plein de promesses pour ses passionnés de web et d’écriture, acteurs à plein régime de l’actualité parigote 2.0 :

Resto-de-Paris.com et sa fondatrice Aude Baron, également journaliste sur le site participatif du Nouvel Observateur, sont les grands gagnants de cette troisième édition, en étant récompensés dans la très prisée catégorie « Paris ». Critique et évaluation des restaurants de la capitale parisienne, le blog d’Aude Baron, « indépendant et suggestif », succède à l’insolite Paris ZigZag.com, lauréat en 2011.

Alors que Boucherie Ovalie, blog décalé consacré à l’univers du rugby, remporte la catégorie « Sport », la troisième édition des Golden Blog Awards a également vu la consécration de Cinématraque (catégorie « Cinéma »), du Geek Pauvre (catégorie « High Tech) ainsi que de Freshnews (catégorie « Videoblog/Podcast).

L’aspect culturel, axiome parisien par excellence, n’était bien sûr pas absent des débats. Ainsi, Phonographe Corp remporte la catégorie « Musique », pendant que  le jeune magazine en ligne Boum! Bang! (créé en septembre 2011), large éventail de chroniques d’art contemporain et de musique, remporte pour sa part la catégorie « Culture Graphique ».

Le palmarès intégral est à retrouver sur le site officiel du festival.

Visuel (c) : affiche des Golden Blog Awards

La troisième édition des Golden Blog Awards livre son verdict

LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: