Fukushima sous l’oeil de Google Street View

13 mars 2016 Par Amel Bouziani | 0 commentaires

Cinq ans après le désastreux tsunami qui a frappé le Japon, Google Street View nous rappelle la malheureuse ville Fukushima.

Google Street View rappelle Fukushima

Le 11 mars 2011, un puissant séisme suivi d’un tsunami ont provoqué l’endommagement de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, au nord est du Japon, laissant derrière eux une province complètement isolée, dans un triste état. Même si l’ordre d’évacuation de la zone située dans un périmètre de 20 kilomètres autour du site a été levé par les autorités en 2014, peu d’habitants osent s’aventurer en ces lieux. Si le tsunami a fait 17 victimes dans la centrale nucléaire de Fukushima, aucun décès dû à l’explosion des réacteurs n’a été déploré. Cependant, plus de 1500 victimes ont été dénombrés, victimes de pathologies psychosociologiques liées à l’événement.

Immersion totale dans un décor de film catastrophe

En été 2013, Fukushima est révélé par les voitures de Google. Totale immersion dans une ville fantôme. On y retrouve des rues vides avec des décors digne de films de catastrophe. Des carcasses de voitures échouées par ci par là, des vélos abandonnées, des distributeurs de boissons encore remplis et de tas de maisons effondrées, désertées par des familles qui y vivaient paisiblement. Les photos illustrent l’abandon rapide des habitants qui ont du fuir les lieux où le risque de contamination se propageait.

Dans Memories for The Future, lancé en 2013 avec Google Street View, on peut observer une carte du Japon avant et après le Tsunami, ainsi que des photos des lieux dévastés afin de garder en mémoire cet événement tragique et de se remettre en question vis-à-vis des centrales nucléaires.

visuel : capture d’écrans © Google Street View


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: