Festival de la Fiction TV 2016: La Rochelle fête la petite lucarne

25 août 2016 Par Cedric Chaory | 0 commentaires

Du 14 au 18 septembre 2016, La Rochelle honore le petit écran avec la 18ème édition du Festival de la Fiction TV. Nouveau président, ambitions internationales, parterre de stars long comme le bras et la présence de la BBC : FFTV2016 promet d’être l’événement cathodique de cette rentrée… Fini le temps de Navarro et du Miel et les Abeilles, qui a dit que les séries et fictions françaises avaient à rougir de leurs consoeurs anglophones ?

Affiche FFTV 2016

Affiche FFTV 2016

Difficile d’assurer sa première conférence de presse face aux médias, et quand bien même Stéphane Strano, nouveau président du Festival de la Fiction TV de La Rochelle s’est rôdé en matinée auprès journalistes parisiens. Apparaissant tout stressé, quelques heures plus tard, face aux médias maricharentais, il récite, non sans stress, les premières phrases de son speech avant de se reprendre, galvanisé par son sujet et pas peu fier de présenter sa manifestation,  18ème du nom.

Après avoir salué le travail de Quentin Raspail, à la tête de la manifestation 17 ans durant et qui « a su créer un outil incroyable permettant de servir le bien commun, seule voie pour atteindre l’excellence créative », le jeune président déroule une édition toujours placée sous le signe de l’avant-première et de la gratuité. Et à la programmation particulièrement alléchante.

Faire de la fiction TV française, une championne de l’export

Les chiffres du CNC (centre national du cinéma et de l’image animée) parlent d’eux-mêmes : un bond de 49% d’export à l’international s’est opéré en 2015 grâce à des séries françaises de qualité telles que Les témoins ou encore Engrenages, séries TV qui séduisent de nombreux pays anglophones notamment. « Le festival souhaite démontrer la modernité de la fiction française. Il est un outil qui permet de mesurer nos forces, vérifier nos talents. L’objectif est de conquérir le monde… en tous les cas c’est ce que je souhaite car nous en sommes désormais capable. » affirme Stéphane Strano.

Stéphane Strano, président du FFTV 2016

Stéphane Strano, président du FFTV 2016

Pour montrer la qualité « made in France », pour apprendre aussi de l’expertise de nos voisins, le festival se tourne fortement vers l’international cette année. Ainsi, la fiction européenne sera représentée par des productions ukrainienne (Battle for Sevastopol), allemande (Das Weisse kaninchen), italienne (E Arriva la felicita), tchèque (Zlocin V Polné), danoise (Bedre skilt end aldrig) ou encore espagnole (La Embajada). Occasion pour les équipes techniques de ces créations de découvrir nos productions frenchies présentées notamment en compétition.

La BBC, invitée d’honneur et représentée par son directeur Tim Davies, n’est pas non plus anodine. De « jour comme de nuit pour une rencontre, un verre, des discours et des workshops », la très classieuse chaîne anglaise dévoilera ses précieux conseils. Comme le précise Stéphane Strano, « La BBC a cette capacité à produire des fictions qui concernent les Anglais mais également le reste de la planète. Elle fait la synthèse des envies de plusieurs communautés et peuples, clé du succès à l’heure de la mondialisation. L’inviter à la Rochelle, c’est permettre de comprendre, de connaître, via des échanges, les rouages de la création d’une bonne série ». Car la fiction française tend toujours plus à cette excellence, elle qui bat de plus en plus souvent en terme d’audimat les poids lourds de la production américaine sur les chaînes françaises privées comme publiques.

Enfin, un coup de projecteur est consacré à la production québécoise avec trois séries (Mon ex à moi, Pour Sarah, Boomerang). La Rochelle et le Québec poursuivent ainsi leur belle histoire d’amitié. Jean-François Fountaine, actuel maire de la ville, n’a d’ailleurs pas manqué de le souligner en précisant qu’un Rochelais sera prochainement célébré pour avoir été à l’origine de la construction de Montréal en 1642 : « Ouvrir le festival à l’international, faire rayonner la production audiovisuelle hexagonale à l’international est un signe particulièrement positif, à l’heure où notre pays aurait tendance à se replier sur lui-même. » souligne t-il.

 Une présidente du jury Quatre étoiles

À l’image du film éponyme de Christian Vincent, c’est une comédienne Quatre étoiles qui préside cette année le festival : la très discrète Isabelle Carré, divine sur le petit et grand écran tout comme sur les planches (2 Molières et 1 César). Le président du festival l’assure « cette année la programmation est très belle, et notre présidente aura du fil à retordre avec ses cinq jurés pour départager les concurrents. »

L’an passé, 35.000 spectateurs se sont pressés sur le Cour des Dames pour découvrir le must de la saison TV 2015/16 mais aussi pour apercevoir une foultitude de V.I.P. A la mi-septembre, ils pourront apercevoir de nombreux people dont Isabelle Adjani (qui présentera Carole Mathieu, téléfilm de Louis-Julien Petit prochainement diffusé sur Arte), Julie Gayet, Leïla Bekthi, Zabou Breitman, Franck Dubosc, Olivier Marchal, Michaël Youn, Bruno Solo, Audrey Fleurot ou encore Bruno Salomon mais surtout le public pourra savourer les 25 œuvres françaises inédites en Compétition officielle : 7 téléfilms, 7 séries, 3 séries de 26’, 4 programmes courts et 4 web-séries et applaudir 14 récompenses à l’occasion de la Cérémonie des Remise de Prix le samedi 17 septembre à La Coursive.

Cédric Chaory (correspondant rochelais)

http://www.festival-fictiontv.com

 


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: