Martin Gray est mort à 93 ans

25 avril 2016 Par David Rofé-Sarfati | 0 commentaires

Martin Gray, écrivain franco américain d’origine juive polonaise, a été retrouvé mort dans la piscine de sa ferme en Belgique. Il avait 93 ans. Il avait publié son dernier ouvrage, « Ma Vie en partage », en 2014.

Né à Varsovie le 27 avril 1922, Martin Gray, il avait survécu au ghetto de Varsovie, était parvenu à s’échapper du camp d’extermination de Treblinka.  Dans son livre « Au nom de tous les miens », il se raconte dans un témoignage clair, fort, émouvant et à l’ardent optimisme. Il raconte le drame d’avoir perdu toute sa famille, une première fois lors la Solution Finale, une deuxième fois dans l’incendie de sa maison dans le Sud de la France. Il avait alors perdu sa femme et ses quatre enfants. Il crée la fondation Dina Gray, chargée de lutter contre les incendies de forêts. Il fut membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence. Malgré une douzaine d’ouvrages publiés, Martin Gray dit ne pas se considérer lui-même comme écrivain, mais plutôt comme un témoin. Il avait ce besoin impérieux de rendre compte afin que l’on sache.
Je n’écris pas, je crie , affirmait-il.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: