« Marianne n’est pas voilée » : la réponse d’une historienne à Manuel Valls

31 août 2016 Par Fiona Dubois | 0 commentaires

Lors du meeting de la majorité à Colombiers, Manuel Valls a déclaré : « Marianne a le sein nu parce qu’elle nourrit le peuple, elle n’est pas voilée parce qu’elle est libre ! C’est ça la République ! ». L’historienne Mathilde Larrère a voulu réagir et corriger les propos du premier ministre. 

Sur Twitter, l’historienne spécialiste des révolutions et de la citoyenneté à l’université Paris-Est a publié une série de tweets de manière à répondre à la sortie de Manuel Valls. 

Selon elle, le premier ministre confond République et droits des femmes. Au Point, elle explique : « Cela n’a rien à voir. Marianne est une allégorie de la République, pas de la femme libre. » Elle rappelle que choisir une femme permettait de faire contre poids aux représentations masculines des rois, mais qu’aucun de ses partisans n’a envisagé à l’époque de donner aux femmes une capacité civile, une liberté, ou le droit de vote. Et d’ajouter à nos confrères du Point: « D’ailleurs, elle ne s’appelait pas Marianne, mais simplement la République ». Par ailleurs, en affirmant que Marianne n’est pas voilée car elle est libre, semble avancer l’idée qu’une femme voilée ne peut l’être.

Une confusion à laquelle ajouter un oubli majeur : Marianne n’a pas toujours eu le sein nu. En réalité, deux traditions iconographiques ont co-existent, qui correspondent à « deux conceptions de la République ». L’un est sage, est assise et a les seins couverts. L’autre est révolutionnaire, en marche les cheveux détachés, et le sein nu.

La sortie du chef du gouvernement a suscité un tollé à gauche. La candidate à la primaire EELV Cécile Duflot a rapidement fait remarquer sur les réseaux sociaux que « Marianne avec son bonnet phrygien, a la tête recouverte ». Pour Benoît Hamon sur France 2, candidat frondeur à la primaire à gauche, « Si nous partons divisés, nous perdons à coup sûr ». Une division que Manuel Valls contribue à pérenniser. Jean-Luc Mélenchon, pour sa part, s’emporte sur  BFM : « Pas besoin d’être nu pour être Marianne ». Et d’ajouter : «Foutez-nous la paix avec vos histoires de religions. La France ne va pas passer son temps à parler de religion».


Visuel : © Twitter


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: