Libye: le monde de la culture se mobilise contre l’esclavage

22 novembre 2017 Par
Sarah Reiffers
| 0 commentaires

Depuis la diffusion sur CNN d’un reportage sur la traite des noirs en Libye, le monde de la culture s’est mobilisé afin de réveiller les consciences et de mettre fin à l’horreur.

Ils achètent négros sur place publique pour eux rien n’est grave.

Une publication partagée par KOPP92i In üs we trust (@boobaofficial) le

Le 14 novembre dernier, la chaîne d’information américaine CNN diffusait un reportage dénonçant le retour de la traite des noirs en Libye, dans lequel on assistait à une vente aux enchères de jeunes noirs filmée depuis un téléphone. Et oui, nous sommes bien en 2017. Depuis, les réactions d’horreur et de stupeur se sont multipliées dans le monde entier. Samedi dernier à Paris, un millier de personnes ont participé à une manifestation contre l’esclavage, lancée par le nouveau Collectif contre l’esclavage et les camps de concentration en Libye et le présentateur de RFI Claude Siar. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnalités françaises issues du monde de la culture se sont elles aussi mobilisées afin de réveiller les consciences. Avec un triste constat: ces dénonciations et mobilisations restent bien trop souvent effectuées par la communauté noire elle-même.

Le chanteur ivoirien Alpha Blondy, grande icône de l’Afrique francophone, a ainsi posté une vidéo sur son compte Facebook dans laquelle il s’adresse directement et vigoureusement aux responsables politiques de l’Union Africaine et de la Communauté Économique des États d’Afrique de l’Ouest. « Permettez-moi de vous interpeler pour vous dire que nous, peuples africains, qui comptions sur vous pour nous défendre et pour nous protéger, sommes stupéfaits de votre silence devant cette situation révoltante, humiliante et inacceptable », explique-t-il avant de les sommer de « réagir et intervenir » et d’appeler tous et toutes à « assiéger toutes les ambassades libyennes dans vos pays respectifs […] et à prendre vos responsabilités devant l’histoire ».

L’acteur Omar Sy a quant-à-lui posté (et continue de poster) de nombreux Tweets sur sa page Twitter pour encourager les mobilisations. « Ecœurant, révoltant, inhumain » a-t-il ainsi écrit avant de rebloguer de nombreux appels à manifester et à signer des pétitions.

Ces mêmes appels ont été lancés par l’animatrice de télévision Hapsatou Sy, qui a également encouragé les médias à porter toute leur attention sur l’esclavage en Libye afin de rendre la situation aussi public que possible. Un silence médiatique également relevé par l’acteur Gérard Depardieu, qui a réagi sur son compte Twitter, dénonçant un « intolérable mutisme […] dans les médias français [qui] préfèrent parler du nouvel iphone ».