Les résultats des Golden Globes.

9 janvier 2017 Par
Quitterie Puel
| 0 commentaires

La 74ème cérémonie des Golden Globes organisée par l’association de la presse étrangère d’Hollywood s’est tenue cette nuit à Beverly Hills. Sans trop de surprise, la comédie musicale La La Land sort grande favorite, Isabelle Huppert a quant à elle remporté le Golden Globe de la meilleure actrice.

La comédie musicale La la Land a presque tout raflé lors de la fastueuse cérémonie, ce film de Damien Chazelle est un hommage à l’âge d’or du cinéma classique hollywoodien. Ce dernier a accumulé au total plus de sept prix dont ceux de la meilleure comédie, du meilleur réalisateur, du meilleur acteur et de la meilleure actrice de comédie pour Ryan Gosling et Emma Watson. L’acteur canadien avait déjà prouvé et confirmé son talent notamment lors du très remarqué Drive de Nicolas Winding Refn, et débute une belle carrière en tant que réalisateur (Lost River).
De son coté la jeune Emma Stone continue son ascension fulgurante, après avoir jouée la jeune Sam Thomson dans le dernier film d’Alejandro Gozalez Inarritu, Birdman, elle incarnera la terrifiante Cruella ( à sortir prochainement) dans le film d’Alex Timbers.

isabelle_huppert_cannes_2015

La grande Isabelle Huppert (plus de dix césars à ce jour), a été sacrée meilleure actrice dramatique pour sa performance dans le thriller Elle du néerlandais Paul Verhoeven qui lui même reçu le Golden Globe du meilleur film dramatique. Dans cette adaptation du roman de Philippe Djian  Oh … , l’actrice incarne une femme violée qui estime pouvoir tenir toute sa vie sous contrôle. Ce thriller transgressif a été accueilli par des critiques élogieuses et enthousiastes. Notons pourtant qu’il a été absent des présélections concernant les meilleurs films en langue étrangère pour l’édition 2017  des Oscars.
Si les surprises sont rares en ce qui concerne les récompenses cinématographiques, coté série il y a de l’inattendu : pas de Stranger Things, ni de Games of Thrones ou de Premier Contact dans la liste des gagnants. C’est The Crown (réalisé par Peter Morgan) qui a remporté le Golden Globe de la meilleure série dramatique tandis qu’Atlanta de Donald Glover a été sacré meilleure comédie télévisée.

Cette cérémonie a aussi pu être l’occasion pour certaines célébrités d’exprimer leur aversion envers le futur président américain, Donald Trump. Jimmy Fallon, l’humoriste et présentateur du Tonight Show, qui animait cette année la cérémonie, a fait une comparaison assez judicieuse entre la pénurie de stars qui menace l’investiture de Donald Trump et la présence très importante de Beyoncé durant celle du dernier président, Barack Obama. La chanteuse avait en effet interprété l’hymne américain The Star Spangled Banner devant le capitole de Washington.
Isabelle Huppert a quant à elle déclaré que le futur Président, qui a promis d’ériger un mur entre les Etats Unis et le Mexique, ne devait pas s’attendre à ce que « le cinéma dresse des murs et des frontières entre les individus ».


Une cérémonie fastueuse donc qui est aussi une belle leçon d’humanité!

 

©Wikisource