L’Empire Drahi étend son offre avec Netflix

12 juin 2017 Par
Donia Ismail
| 0 commentaires

Altice Média, sous la direction de Patrick Drahi, ne cesse de prospérer. Après l’acquisition des droits de la diffusion de la Ligue des Champions, c’est Netflix qui rejoint les offres de SFR.

Offrir un meilleur contenu à ses abonnés, voilà le dessein de l’empire Altice Média. Avec plus 1,4 millions d’abonnés en France, soit 60% de la VOD, Netflix rejoint l’offre SFR. L’opérateur du milliardaire Patrick Drahi a annoncé ce lundi 12 juin « un partenariat pluriannuel avec Netflix Inc., qui permettra aux clients d’Altice de profiter des contenus de Netflix sur tous leurs écrans en France, au Portugal, en Israël et en République dominicaine ». À son propre service de SVOD qu’il avait choisi de mettre en avant, SFR ajoute en complément le géant américain de la VOD. Un coup de maître qui leur permettra d’étendre leur pouvoir sur l’ensemble de la télécom française.
Dès mardi 13 juin, les abonnés de SFR auront la possibilité d’avoir accès à Netflix sur tous les appareils, précise Alain Weill, le directeur général d’Alice Media. Qui dit accès, ne dit pas forcément gratuit: les usagers devront payer un surcoût. Certaines offres vont, cependant, être mis en place. Le Pack Family propose Netflix en clair pour 6 mois, puis deviendra une simple option payante de 7,99€ à 11,99€. Pour les autres abonnés, le géant américain de la vidéo à la demande sera gratuit pour un mois, puis payant -même tarifs que ci-dessus-.

Une fine stratégie

À la veille du lancement des nouvelles saisons de Orange is The New Black et House of Cards, deux pépites de Netflix, ce changement vise à contrer les concurrents Orange et Bouygues, « On a pensé que c’était un vrai service pour nos abonnés que de retrouver Netflix directement au sein de notre offre, sans qu’ils aillent le chercher ailleurs », explique Alain Weill. La stratégie du groupe de Drahi a toujours été de se démarquer par son vaste contenu. Omniprésent dans tous les domaines, SFR possède déjà une branche sport -SFR Sport- et a obtenu les droits majeurs dans le football mais aussi un service de kiosque presse -SFR presse-. Avec la signature de ce contrat, c’est vers le cinéma et les séries que se jettent le dévolu de la firme de Drahi, « Ce ne serait pas raisonnable de ne pas proposer Netflix », avait ajouté Alain Weill. Quelle sera la prochaine étape de l’extension de l’empire Drahi? Le directeur général d’Altice Média a laissé entendre qu’il ne serait « pas absurde » que le service vidéo d’Amazon, le petit nouveau de l’univers de la production, soit le prochain sur la liste.