Le Liban a organisé la première « gay pride » du monde arabe

23 mai 2017 Par
Nathan Sportiello
| 0 commentaires

Une semaine de festivités a été réservée aux LGBT, à Beyrouth, au Liban. Une première pour un pays du monde arabe.

images

A Batroun, la premier rassemblement LGBT du monde arabe s’est achevé dimanche, après une semaine d’événements, de célébrations et de débats, dans les bars et boîtes de nuit de la ville de Beyrouth : « C’est une avancée significative dont nous sommes fiers, a réagit Hadi Damien, l’initiateur de Beirut Pride.  L’événement, pour des raisons de sécurité, n’avait rien à voir avec les défilés LGBT traditionnels.

En toute discrétion

Les militants ont choisi de célébrer la fin de cette semaine festive discrètement. Loin d’être une grande marche, les participants se sont réunis dans un restaurant, en toute discrétion, afin d’éviter des attaques islamistes.

Même si le Liban se montre avant-gardiste avec cet événement, il reste tout de même un pays très conservateur. Le Liban considère toujours l’homosexualité comme un délit. Toutefois, le journal Libération rapporte que le pays a accepté qu’une association gay, Helem, se crée en 2004, et publie un magazine trimestriel.

Visuel : photo d’illustration ©Wikipedia