Le jury du prix Médicis dévoile sa première séléction

15 septembre 2017 Par
Guillaume Laguinier
| 0 commentaires

En présentant la première sélection d’œuvres en lice pour le Prix Médicis, mercredi 13 septembre au soir, les organisateurs du concours ont donné le départ de l’une des compétitions les plus attendues de l’année littéraire. 

livremedicis

La soirée du mercredi 13 septembre a marqué les débuts officiels du concours pour le prestigieux prix Médicis, avec une première sélection de 14 ouvrages. Parmi les choix du jury, présidé par le romancier et critique littéraire Michel Braudeau, deux maisons d’édition, Gallimard et les Editions du Seuil  brillent particulièrement, avec trois titres en course chacune.

Il faudra patienter jusqu’au 9 novembre pour connaître le successeur d’Ivan Jablonka, lauréat en 2016 pour Laëtitia ou la fin des hommes. D’ici là, ce gratin de bons romans devrait s’affiner, avec la deuxième puis la troisième sélection les 26 septembre et 30 octobre prochains.

Ce premier cru met, notamment, à l’honneur deux premiers romans. Ainsi, David Lopez avec Fief, aux Editions du Seuil et Mahir Guven pour Grand frère, chez Philippe Rey font leur entrée dans le très sélect cercle des auteurs jugés dignes d’être récompensés. En outre, cinq romans présentés ici figure également dans les listes du Goncourt.

Le prix devrait être décerné, comme le veut la tradition, au restaurant La Méditerrané, place de l’Odéon.

La première sélection: 

Kaouther Adimi, « Nos richesses » (Seuil) 

– Delphine Coulin, « Une fille dans la jungle » (Grasset)

– Louis-Philippe Dalembert, « Avant que les ombres s’effacent » (Sabine Wespieser)

– François-Henri Désérable, « Un certain M. Piekielny » (Gallimard)

– Arthur Dreyfus, « Sans Véronique » (Gallimard)

– Brigitte Giraud, « Un loup pour l’homme » (Flammarion)

– Anne Godard, « Une chance folle » (Minuit)

– Olivier Guez, « La Disparition de Josef Mengele » (Grasset) 

– Mahir Guven, « Grand frère » (Philippe Rey)

– Yannick Haenel, « Tiens ferme la couronne » (Gallimard)

– Christophe Honoré, « Ton père » (Mercure de France)

– Jakuta Alikavazovic, « L’avancée de la nuit » (L’Olivier)

– David Lopez, « Fief » (Seuil)

– Chantal Thomas, « Souvenirs de la marée basse » (Seuil)

Visuel :CC