Le Grand Journal officiellement refermé

15 février 2017 Par
Guillaume Andre
| 0 commentaires

Canal + a décidé de mettre un terme à l’une des émissions les plus cultes des années 2000. Le Grand Journal s’arrêtera officiellement le 17 mars.

C’est un programme culte qui disparaîtra officiellement, le 17 mars, 2017. Après près de treize années de bons et loyaux services, Le Grand Journal s’arrêtera, pour de bon. L’émission paie son glissement dangereux dans le jeu des audiences. Michel Denisot, son présentateur historique durant neuf années s’est fendu d’un tweet entre nostalgie et amertume pour commenter cette décision. On peut y avoir des membres de l’émission ainsi que des personnes qui s’y sont révélées.

Cette chute peut s’expliquer par les enfants que le show a enfantés tout au long de son existence. Maître incontesté des talk-shows diffusés en access pendant dix ans, LGJ s’est, peu à peu, fait dépasser par ses élèves. Parmi eux, C à vous, diffusé sur France 5, Touche pas à mon poste, sur C8 ou encore Quotidien, sur TMC. Tous ont réussi à conquérir leur public. Le dernier cité, fait office de véritable Brutus participant à l’assassinat de César. Yann Barthès, son présentateur, avait été révélé avec le Petit journal. Au départ simple chronique, il est devenu ensuite une émission à part entière jusqu’à faire de l’ombre à son géniteur. Yann Barthès a ensuite quitté le navire, séduit par les sirènes de TMC, qui lui laisse carte blanche, pour faire de Quotidien, l’un des access les plus regardés en reprenant les mêmes principes qui avait le succès du Petit journal.

Le départ de Yann Barthès chez le groupe TF1 intervient près d’un an après l’arrivée de Vincent Bolloré à la tête du groupe de la chaîne cryptée. Depuis l’arrivée de l’industriel breton, Le Grand Journal commençait déjà à dépérir. Après le départ d’Antoine de Caunes, Maïtena Biraben avait été choisie pour prendre les rênes de l’émission. Choix, au départ, intéressant puisque l’animatrice convainquait aux commandes du Supplément, le dimanche après-midi. Au final, l’émission faisait plus parler d’elle grâce à ses multiples dérapages. En septembre, c’est Victor Robert qui avait eu les faveurs de la rédaction pour prendre la suite. Finalement, l’ancien présentateur des JT de la chaîne n’aura pas réussi à remettre à flots un bateau en perdition.

Visuel : © Wikipédia.