L’agenda culturel de la semaine du 16 janvier

16 janvier 2017 Par
Quitterie Puel
| 0 commentaires

Cette semaine, débattez au MK2, déhanchez-vous en découvrant des musiques du monde lors du festival  Au fil des voix et découvrez (ou redécouvrez) les films qui ont marqué l’année 2016. Mais ce n’est pas tout, la programmation culturelle pour cette semaine est foisonnante à Paris. Toute la culture a sélectionné pour vous les événements à ne pas manquer.

Lundi 16 janvier: 

Soirée documentaire « contre-pouvoirs » au MK2 Quai de la Loire: 

Le MK2 propose depuis le 26 septembre 2016 jusqu’au mardi 27 juin 2017, Le rendez vous des Docs. Tous les mois un film est mis à l’honneur et sa visualisation est suivie par un débat sur la thématique des contre-pouvoirs. Le but de telles rencontres est de rendre compte de l’influence de l’art cinématographique au niveau des enjeux politiques contemporains. Ce lundi, venez assister à la projection de Paese di Calabria en présence des réalisateurs Shu Aiello et Catherine Catella. A la suite de la projection un débat est organisé, il reprendra les différentes thématiques abordées.

Projection à 20h en version originale au MK2 Quai de la Loire. 

Festival « Au fil des voix » 

Pour sa dixième édition, le festival Au fil des voix continue de créer des liens entre les grandes voix du monde et de favoriser la découverte de l’Autre à travers la musique. Ce festival est véritablement l’occasion de découvrir des musiques d’ailleurs, peu diffusées ou médiatisées sur nos ondes. Cette année, certaines soirées seront consacrées au Honduras, à la Méditerranée ou encore au Cap-Vert. Manu Dibango ouvrira la cérémonie avec un spectacle inédit autour des rythmes et des sons d’Afrique Centrale. Il sera accompagné par le pianiste, guitariste et compositeur franco-congolais, Ray Lema, du chanteur et danseur Salle John et de la chanteuse Celine Cheynut, la soirée risque d’être enflammée…

Du 16 janvier au 1 février, pour réserver vos places cliquez ici. 

Mardi 17 janvier: 

Marie Vialle et Pascal Quignard au Centquatre: 

« La rive dans le noir » est une pièce originellement crée au festival d’Avignon, 8 Juillet 2016. On la retrouve au Centquatre du 16 au 18 janvier ( certaines places sont encore disponibles pour mercredi) avec le prix Goncourt Pascal Guignard et la comédienne et chanteuse Marie Viale. Depuis douze ans, la comédienne défend les textes de l’auteur et tout deux forment un merveilleux tandem. Ames sensibles s’abstenir ! Quelques rapaces accompagneront les acteurs dans cette plongée dans les ténèbres…

Mise en scène: Chantal de Coste, du 16 au 18 janvier, pour réserver vos places cliquez ici.

Mercredi 18 janvier: 

Festival Cinéma Télérama: 

Première soirée de la dixième édition du festival Cinéma Télérama. Cet événement vous permettra de découvrir ou de redécouvrir des films qui ont marqué l’année 2016. Ce festival est une sorte de lutte contre la rotation effrénée des films qui laisse à peu d’entre nous le temps de profiter des meilleurs d’entre eux. La rédaction du magazine a sélectionné 16 longs-métrages qui seront diffusés dans plus de 300 salles Arts et essais à travers la France.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

Jeudi 19 janvier: 

Concert à l’Espace B:

Rien de mieux que l’Espace B pour passer une bonne soirée. Ce jeudi trois groupes sont à l’honneur et si on vous incite à y aller c’est parce qu’ils valent véritablement le détour. Les très bons Fumo Nero, les mystérieux Casio Judiciaires (un tandem de parisiens qui trafiquent des synthès depuis 2011) et enfin Rape&Revenge avec le chanteur très charismatique, Jonn Toad.
Un avant gout?

Prévoir 5euros sur place, pour le lien vers l’événement cliquez ici.

C’est aussi ce jeudi que commence la septième édition du Paris off Déco. Pendant une semaine ( du 19 au 23 janvier) venez faire un voyage dans le monde de la décoration et du textile.

Site officiel. 

Vendredi 20 janvier: 

Laura Arend au Théatre du Ménilmontant. 

Le Théâtre du Ménilmontant accueille la danseuse Laura Arend et son équipe pour présenter son spectacle YAMA inspiré par un voyage récent en Inde ( où la représentation a eu lieu dans quatre villes grâce à l’Agence Française). Cette fervente pratiquante de yoga explore les idées de contrôle de soi et d’austérité très présentes dans nos vies . Elle amène ses interprètes à explorer ces barrières morales que nous nous imposons quotidiennement. La danse, dès lors qu’elle se mêle au yoga,  devient alors une pratique solaire qui donne à la fois des réponses et conduit à l’apaisement.

Le 20 janvier au Théâtre du Ménilmontant. Pour réserver, cliquez ici