La programmation cannoise 2017 de l’ACID dévoilée

21 avril 2017 Par
Laetitia Zicavo
| 0 commentaires

L’Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion (ACID) vient de dévoiler sa programmation pour le festival de Cannes 2017 qui se déroulera du 17 au 28 mai.

arton5411-9db8f

C’est fort de pas moins de 9 long-métrages que l’ACID revient cette année à l’affiche du festival cannois. Parmi ces fictions et documentaires, on retrouve beaucoup de premières. La nouveauté est ainsi alliée à l’originalité dans ce programme concocté par une équipe de treize cinéastes. Claudine Bories, Ludovic Boukherma, Zoran Boukherma, Patrice Chagnard, Wissam Charaf, Patric Chiha, Philippe Fernandez, Marielle Gautier, Jean-Baptiste Germain, Jean-Louis Gonnet, Ioanis Nuguet, Kathy Sebbah et Idir Serghine ont mis l’humanité au cœur de cette programmation :

« Il nous faut de nouveau nous tenir devant le cinéma comme des enfants, accueillants et intranquilles, ouverts à la surprise et à la stupeur. La programmation 2017 fait la part belle à ces retrouvailles. Le cinéma que nous aimons sait laisser son scénario être débordé par le réel qu’il invite à sa table. Il sait faire le choix de partager l’énonciation avec ceux qu’il filme, et n’oublie pas qu’avant les partitions consacrées (fiction et documentaire, vérité et artifice), la mise en scène est affaire d’espace, de rythme et de lumière offerts aux corps pour qu’ils s’inventent comme personnages. Pour permettre à d’autres – à nous – de toucher du regard leur humanité. Il n’est pas à nos yeux, nous cinéastes, geste plus artistique. Plus politique. »

Au programme : L’Assemblée de Mariana Otero, 4e long métrage, première mondiale (France | 2017 | 1h36 | Documentaire) ; Avant la fin de l’été de Maryam Goormaghtigh, 1er long métrage, première mondiale (France, Suisse | 2017 | 1h20 | Documentaire) ; Belinda de Marie Dumora, 4e long métrage, première française (France | 2017 | 1h47 | Documentaire) ; Le ciel étoilé au-dessus de ma tête de Ilan Klipper, 2e long métrage, première mondiale (France | 2017 | 1h17 | Fiction) ; Coby de Christian Sonderegger, 1er long métrage, première mondiale (France | 2017 | 1h17 | Documentaire) ; Kiss and Cry de Lila Pinell et Chloé Mahieu, 1er long métrage, première mondiale (France | 2017 | 1h16 | Fiction) ; Last Laugh de Zhang Tao, 1er long métrage, première mondiale (Hong Kong, France | 2017 | 1h22 | Fiction) ; Sans Adieu de Christophe Agou, 1er long métrage, première mondiale (France | 2017 | 1h39 | Documentaire) et Scaffolding de Matan Yair, 1er long métrage, première mondiale (Israël, Pologne | 2017 | 1h28 | Fiction).

Une séance spéciale viendra compléter le tout avec Pour le réconfortde Vincent Macaigne : son 1er long métrage, en première mondiale. (France | 2017 | 1h30 | Fiction). Avec Emmanuel Matte, Pascal Rénéric, Laure Calamy, Pauline Lorillard, Joséphine de Meaux, Laurent Papot.

Enfin, l’association démarre un nouveau projet pour l’occasion et offre carte blanche à une association étrangère de cinéastes indépendants « impliquée dans les problématiques de diffusion des œuvres et de formation des publics » . Dans le cadre du projet ACID TRIP #1, l’association de cinéastes serbes « Bande à part » programmera trois séances les 19, 20, 21 mai avec Requiem pour Madame J, de Bojan Vuletic, son 2nd long métrage en première française (Serbie, Bulgarie, Macédoine, France, Russie | 2017 | 1h33 | Fiction) et L’Humidité de Nikola Ljuca, son 1er long métrage en première française (Serbie, Pays-Bas, Grèce | 2016 | 1h53 | Fiction).

N’oublions pas les courts-métrages qui auront aussi leur place dans cette programmation avec cinq projets serbes : Dos Patrias de Kosta Ristic´ (Serbie, Cuba | 2017 | 4 min. | Ciné-poème) ; Transition de Milica Tomovic´ (Serbie | 2016 | 22 min. | Fiction) ; Sortie de Secours de Vladimir Tagic´ (Serbie | 2015 | 15 min. | Fiction) ; A Handful of Stones de Stefan Ivancic´ (Serbie | 2017 | 15 min. | Fiction) et If I ad it my way I would never leave de Marko Grba Singh (Serbie | 2015 | 16 min. | Fiction).

Visuel : © Site web ACID