Journées du patrimoine : trouver de l’inédit à Paris ?

16 septembre 2016 Par Charles Filhine-Trésarrieu | 0 commentaires

Ce week-end auront lieu les 33e Journées du patrimoine, autour d’un thème rassembleur : « Patrimoine et citoyenneté ». À Paris ce sera l’occasion de revoir les plus grands monuments de la capitale, de faire la queue pour la traditionnelle visite des appartements du Président de la République… Ou de sortir des sentiers battus et de découvrir ce dont on ignorait l’existence jusqu’alors ! Découvrez la diversité du patrimoine de notre capitale, qu’il soit architectural, luxueux, agricole, photographique, cinématographique ou même qu’il s’agisse de notre patrimoine sur roues ! Entre animations insolites et initiatives inédites aux Journées du patrimoine, Toute La Culture vous présente une sélection des sorties que vous n’avez sûrement pas faites les années précédentes.

Visiter les toits du Palais de la Porte Dorée

Cette événement s’adresse aux alpinistes urbains, aux adeptes des sommets parisiens, ceux qui connaissent par cœur les marches qui mènent en haut de la Tour Eiffel, de Montmartre ou de l’Arc de Triomphe… Cette année, le Palais de la Porte Dorée, dans l’Est de la capitale, se dévoile de façon inédite en proposant pour la première fois au public de visiter ses toits. Pour la première fois depuis 1931, vous pourrez admirer un panorama unique qui s’étend du Rocher de Vincennes aux quartier de la Défense. Ce sera également l’occasion de visiter l’un des plus beaux bâtiments Art déco du continent, une trace encore présente de ce que fut l’Exposition Coloniale de 1931, tristement célèbre pour ses zoos humains. Mais aujourd’hui le bâtiment a été reconverti en un lieu de mémoire et abrite le Musée national de l’histoire de l’immigration, la médiathèque Abdelmalek Sayad qui seront ouverts au public. L’Aquarium Tropical, un autre vestige de 1931, présentera gratuitement ses 5 000 animaux aux plus curieux. Cliquez pour plus d’informations.

Découvrir le savoir-faire des maîtres joailliers de la Maison Bucherer

Si vous aimez tout ce qui brille, ce week-end rendez vous à la Maison Bucherer. Fondée en 1888, le prestigieux établissement ouvrira pour la première fois ses portes au public dans le cadre des Journées du Patrimoine. Avec une surface de plus de 2 km², c’est l’un des plus grands magasins au monde spécialisés dans les montres et les bijoux de luxe. La maison permettra aux curieux d’effectuer des visites commentées et des ateliers privés sur l’horlogerie et la joaillerie samedi et dimanche. À travers ces ateliers les visiteurs pourront découvrir tout ce qu’il y a à savoir sur le travail du diamant, sur le mouvement horloger et sur l’histoire de ces artisanats d’excellence. Cliquez pour plus d’informations.

Rencontrer les architectes des rénovations du Musée de l’Homme

Au Trocadéro, à deux pas de la Tour Eiffel, le week-end sera aussi l’occasion de (re)découvrir le Palais de Chaillot. Un premier édifice fut érigé à l’occasion de l’exposition universelle de 1878, sous la direction de de l’architecte Gabriel Davioud, puis transformé par les plans de Jacques Carlu pour l’exposition de 1937. Le Palais abrite le Musée de l’Homme, qui a rouvert ses portes l’année dernière, le 17 octobre, accueillant un public nombreux après 6 ans de travaux de rénovation. Tous le week-end la Galerie de l’Homme du musée, dédiée à l’évolution de notre espèce, ouvrira gratuitement ses portes aux petits comme aux grands, avec un parcours ludique et pédagogique. Le samedi aura lieu une conférence tenue par les architectes du projet de rénovation, Olivier Brochet et Emmanuel Nebout. Le dimanche sera organisé un cycle de rencontres autour de la figure de Germaine Tillion, la célèbre résistante et ethnologue. Cliquez pour plus d’informations.

Goûter au patrimoine agricole au Ministère de l’Agriculture

Que serait la France sans les fameux produits de ses terroirs ? L’agriculture fait aussi partie du patrimoine de notre pays. Amis parisiens, le temps d’un week-end intéressez-vous à la richesse du monde rural. Le ministère va reproduire un mini Salon de l’Agriculture dans ses jardins et une mini-ferme (avec des chiens de troupeaux et des porcs noirs de Bigorre entre autres), une initiation à l’apiculture, des dégustations et d’autres animations y seront organisés. Un marché des produits des lycées agricoles aura également lieu, permettant aux visiteurs d’acheter sur place et de repartir le ventre et les poches pleins de produits de qualités. Pour les férus d’architecture, ce pourrait aussi être l’occasion de visiter l’Hôtel de Villeroy, le bâtiment qui accueille le ministère. Cliquez pour plus d’informations.

Jouer à la star au Studio Harcourt

Vous êtes-vous déjà rêvé en vedette de cinéma ? Ces Journées du patrimoine 2016 vous permettront pour la première fois de découvrir un lieu incontournable qui a vu passer toutes les plus grandes célébrités de ces quatre-vingt dernières années : le célèbre Studio Harcourt se dévoile pour la première fois au grand public lors de cette 33e édition. Connu pour ses grands portraits en noir et blanc, cette entreprise légendaire a été fondée en 1934 par Cosette Harcourt (de son vrai nom Germaine Hirshfeld), Robert Ricci, Jacques Lacroix et Jean Lacroix. Labellisé « Entreprise du Patrimoine Vivant » pour son savoir-faire d’excellence, le studio a accueilli les plus grands : de Jean Gabin à Catherine Deneuve, en passant par Jean Cocteau, tous y sont passé. Des visites commentées auront lieu ce dimanche. En plus des espaces d’exposition, les visiteurs pourront découvrir les plateaux photo et les salons de maquillage. Appelez le 01 42 56 67 67 pour plus d’informations.

Rouler à bord d’un véhicule historique de la RATP

Les Journées du Patrimoine ne concernent pas seulement les édifices vénérables de la capitale, il ne faut pas oublier son patrimoine roulant ! La Régie autonome des transports parisiens se dévoile au public et propose aux nostalgiques de la Belle Époque une ballade historique. Sans besoin de réservation, les curieux pourront prendre place à bord d’un Renault TN, un bus mythique de l’histoire des transports qui fut mis en service en 1936. Les voyageurs pourront apprécier le doux vrombissement du moteur, la bonne odeur des siège en bois et cuir intemporels ou profiter du voyage debout sur la plate-forme. Côté souvenirs, des séances photos seront organisées. La RATP propose également d’autres événements au cours du week-end. Cliquez pour plus d’informations.

Visuels :

© Capture d’écran – journeesdupatrimoine.culturecommunication.gouv.fr

© Flickr (Phil Beard, Steve Jurvetson, Eric Borda, Samuel Huron)

© Capture d’écran Vimeo (Harcourt portraits only for you)

© Wikimedia Commons (Autobus Renault TN6 A2 de 1932)


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: