Jean-René Van der Plaetsen reçoit le prix Jean-Giono

27 octobre 2017 Par
Guillaume Laguinier
| 0 commentaires

Jean-René Van der Plaetsen, écrivain et directeur délégué de la rédaction, a reçu jeudi 26 octobre le prix Jean-Giono pour un livre intime sur son héroïque grand-père. C’est le premier roman du journaliste. 

nostalgiehonneur

Le jury du prix Jean-Giono a, cette année, récompensé une oeuvre prônant le sens de l’honneur et l’humanisme. La Nostalgie de l’honneur de  Jean-René Van der Plaetsen succède ainsi à Alain Blottière lauréat en 2016 avec Comment Baptiste est mort .

L’honneur est de taille : en attendant le verdict final des prix Renaudot Essais et de l’Interallié auxquels concoure aussi der Plaetsen, ce premier roman est d’ors et déjà mis en lumière depuis jeudi 26 octobre, date de remise d’un prix Jean-Giono ayant pour vocation de « récompenser l’oeuvre d’un auteur de langue française qui a défendu la cause du roman. » Une excellente entrée en matière sur la scène littéraire pour ce primo-romancier par ailleurs directeur délégué de la rédaction du Figaro Magazine.

L’auteur a donc reçu l’adhésion du Jury face à Olivier Guez (La disparition de Josef Mengele) et Frédéric Verger (Les rêveuses), avec un livre intime sur le grand-père de l’écrivain, un gaulliste s’étant illustré dans les zones de conflits comme l’Algérie et l’Indochine. Le tout auréolé, d’après la plume de Jean-René Van der Plaetsen, d’héroïsme et d’un sens certain de la Résistance.

En plus du prestige l’écrivain et journaliste a reçu la somme de 10.000 euros, lors de la cérémonie organisée à la Maison de l’Amérique Latine, grâce au soutien de la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint-Laurent.

© Couverture officielle.